Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: honestus

honestus hŏnestus, a, um (honor), 1 honorable, digne de considération, d'estime : honestus et honoratus Cic. Br. 281, honorable et honoré ; honesto loco natus Cic. Tusc. 5, 58, d'une famille honorable, cf. Cic. Mur. 15 ; eques Romanus honestus et ornatus Cic. Fam. 13, 14, 1, chevalier romain honorable et distingué ; honesta certatio Cic. Læl. 32, noble rivalité 2 honorable, honnête, conforme à la morale : omnis honesta ratio esset expediendæ salutis Cic. Mil. 10, tout moyen serait bon moralement d'assurer notre salut ; honestum mendacium Cic. Lig. 16, mensonge approuvé par la morale, reposant sur une intention honorable ; nihil nisi honestum et rectum Cic. Læl. 82, rien que d'honnête et de juste ; [pl. n.] honesta Cic. Off. 1, 10 ; 3, 34, les choses honnêtes ; honestum factu an turpe Cic. Off. 1, 9, beau à faire ou laid, moral ou immoral || honestum, honestius, honestissimum est alicui [avec prop. inf.] il est beau, honorable (plus, très...) pour qqn que..., cf. Cic. Verr. 2, 4, 124 || [avec inf.] honestius est de amicorum pecunia laborare quam de sua Cic. Fam. 13, 14, 2, il est plus honorable de s'inquiéter de l'argent de ses amis que du sien propre 3 beau, noble : honesta facie Ter. Eun. 682, d'un beau visage, cf. Suet. Tib. 68 ; Virg. G. 2, 392 ; vestibula honesta Cic. Or. 50, un beau vestibule.