Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: ignoro

ignoro ignōrō, āvī, ātum, āre (ignarus), tr., ne pas connaître, être dans l'ignorance de : eventus belli non ignorans Cæs. G. 6, 42, 1, connaissant bien les hasards de la guerre ; causam belli Cic. Phil. 8, 7, ignorer la cause de la guerre ; alicujus patrem Cic. Rep. 2, 33, ne pas savoir quel fut le père de qqn ; Cato ignoratur Cic. Br. 68, on ignore Caton [écrivain] ; Archimedis ignoratum a Syracusanis sepulcrum Cic. Tusc. 5, 64, le tombeau d'Archimède inconnu des Syracusains ; aliquem ignorare Ter. Eun. 1089 ; Cic. Ac. 2, 4, ne pas connaître qqn [sa personne, son caractère] || [avec prop. inf.] : quis ignorabat Q. Pompeium fecisse fœdus ? Cic. Rep. 3, 28, qui ne savait que Q. Pompée avait conclu le traité ? || [avec interr. ind.] : ignorante rege, uter eorum esset Orestes Cic. Læl. 24, le roi ne sachant lequel des deux était Oreste, cf. Cic. Læl. 97 ; Ac. 2, 24 || [avec quin subj., dans phrase négative ou interrog.] : quis ignorat quin... Cic. Fl. 64, qui ne sait que... ; cf. Quint. 12, 7, 8 || [avec de] : ignorat de filio Cic. Att. 8, 14, 3, il est dans l'ignorance touchant son fils || [abst] être dans l'ignorance : Cic. Mil. 33 ; Quint. 9, 4, 119 || part. ignoratus, a, um, inconnu, ignoré ; [qqf.] sans être reconnu, remarqué : Sall. J. 54, 9 ; Tac. H. 4, 36 ; [ou] qui est à l'insu : ignorata, quæ fortuna effecta sunt Cic. Top. 63, sont à notre insu les choses produites par le hasard.