Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: aliqui

aliqui,¹ 1 ălĭquī, quă, quŏd (alis, qui), adj.-pron. indéfini, quelque 1 aliqui adj. [mais plus rare que aliquis] : aliqui morbus Cato Agr. 157, 7, quelque maladie, cf. Cic. Inv. 2, 49 ; de Or. 3, 138 ; Fam. 7, 1, 1 ; Ac. 2, 19 ; Tusc. 1, 23 ; Rep. 1, 68, etc. || [subst.] quelqu'un : Pl. St. 67 ; Cic. Sulla 39 ; Part. 101 ; Planc. 31 ; Cæl. d. Cic. Fam. 8, 7, 2 ; Cæs. G. 5, 26, 4 ; Liv. 4, 35, 9 2 aliqua [rart subst.] quelque femme : Ov. Am. 2, 4, 11 ; 2, 4, 13 ; Sen. Rhet. Contr. 2, 2, 11, etc. || [adj.] Pl. Aul. 522, etc. ; Cic. Inv. 1, 94 ; Varro L. 7, 1, etc. 3 aliquod touj. adj. 4 pour les acceptions de aliqui, v. aliquis. ¶ → la forme aliquæ nom. sing. fém. ne se trouve que dans Lucr. 4, 263 ; Cic. Fam. 6, 20, 2 (M); les formes du plur. sont rares à l'ép. classique.