Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: ille

ille illĕ, illă, illŭd, gén. illīus [poét. -ĭus], dat. illī, adj.-pron. dém., celui-là, celle-là, cela ; ce, cet, cette, 1 [désigne par rapport à celui qui parle ce qui est le plus éloigné dans l'espace et dans le temps, alors souvent opposé à hic, v. hic ; ou encore il se réfère à une troisième personne ou un troisième objet] : hic illest lepidus quem dixi senex Pl. Mil. 155, voici [sous nos yeux] ce charmant vieillard dont j'ai parlé [tout à l'heure] ; quantum inter hunc (Metellum) et illum Numidicum intererat ! Cic. Verr. 2, 4, 147, quelle différence il y avait entre ce Métellus-ci et l'autre, le Numidique ! sed ille Græcus ab omni laude felicior Cic. Br. 63, mais l'autre, le Grec, a plus de chance sous le rapport de la considération en général, cf. Cic. Tusc. 1, 117 ; [poét.] ex illo Virg. En. 2, 169 ; Ov. M. 3, 394, depuis ce temps-là ; cur ista beatitas aut in solem illum aut in hunc mundum cadere non potest ? Cic. Nat. 1, 95, pourquoi cette félicité dont vous parlez ne peut-elle être le partage soit du soleil là-bas, soit ici de notre monde ? in his undis maluit jactari quam in illa tranquillitate vivere Cic. Rep. 1, 1, il aima mieux être ballotté ici [à Rome] dans les flots de la politique que de vivre là-bas [à Tusculum] dans la tranquillité 2 ille repris par is pléonastique : ille, qui..., is Cic. Phil. 2, 30, tandis que l'autre qui..., celui-là... 3 ille pléonastique : in quibus (sive ille inridens sive...) me proferebat Cic. de Or. 1, 91, parmi eux (soit qu'il voulût railler soit...) il me citait, cf. Hor. O. 4, 9, 51 ; S. 2, 3, 204 || reprise oratoire : Parmenides, Xenophanes, minus bonis quamquam versibus, sed tamen illi versibus increpant... Cic. Ac. 2, 74, Parménide, Xénophane, dans des vers certes assez médiocres, mais enfin dans leurs vers ces gens-là gourmandent... ; surtout joint à quidem : hæc, quæ sunt extrinsecus, id est quæ..., sunt illa quidem... Cic. Fin. 5, 68, ces biens-ci qui sont en dehors de nous, c'est-à-dire qui..., ces biens-là certes... ; philosophi quidam, minime mali illi quidem, sed... Cic. Off. 3, 39, certains philosophes, qui ne sont certes pas méchants, mais..., cf. Cic. Off. 1, 103 ; Br. 115 ; Att. 10, 4, 3 4 : emphatique : Antipater ille Sidonius Cic. de Or. 3, 194, ce fameux Antipater de Sidon ; Xenophon, Socraticus ille Cic. de Or. 2, 58, Xénophon, cet illustre disciple de Socrate ; Medea illa Cic. Pomp. 22, cette fameuse Médée ; « qua de re agitur » autem illud... Cic. Br. 275, quant à ce fameux « point en question » ; hic est ille Demosthenes Cic. Tusc. 5, 103, voilà ce fameux Démosthène 5 renvoyant à ce qui précède : nec vero M. Antonium consulem... putare debuistis ; quo enim ille die... contionatus est Cic. Phil. 3, 12, vous ne deviez pas non plus croire M. Antoine consul ; car le jour où il harangua... ; quicquid habuit, quantumcumque fuit, illud totum habuit e disciplina Cic. Br. 268, tous ses moyens oratoires, quelle qu'ait été leur importance, il les tenait entièrement de l'étude || interlocuteur d'un dial. : tum ille... Cic. de Or. 1, 45, alors lui... ; quæ cum dixisset, finem ille ; ego autem... Cic. Fin. 4, 1, ayant dit cela, lui s'arrêta ; quant à moi... || avec attraction : si omnia populi arbitrio reguntur, dicitur illa libertas Cic. Rep. 3, 23, si tout se règle par la volonté du peuple, on appelle cet état liberté ; nec vero de gravitate provinciæ Galliæ taceri potest ; est enim ille flos Italiæ... Cic. Phil. 3, 13, il n'est pas non plus possible de taire la fermeté de la province de Gaule ; c'est le fleuron de l'Italie... 6 annonçant ce qui suit : illa pars epistulæ tuæ minime fuit necessaria, in qua... Cic. Att. 1, 17, 5, cette autre partie de ta lettre n'était pas du tout nécessaire, où tu... ; [alors souvent opposé à hic qui renvoie à ce qui précède, v. hic] : hæc illa sunt tria genera quæ... Cic. Ac. 1, 22, telles sont ces trois classes que..., cf. Cic. Tusc. 3, 31 ; Nat. 3, 40 ; Rep. 6, 18 ; Off. 3, 56 ; hoc nimirum est illud, quod... Cic. Fl. 66, c'est évidemment ce qui explique ce fait que..., cf. Cic. Sest. 96 ; Clu. 184 ; illud audivi, te esse... Cic. Fam. 7, 14, 2, j'ai appris que tu étais... ; illud Catonis « melius de quibusdam inimicos mereri quam amicos » Cic. Læl. 90, ce mot de Caton : « des ennemis rendent plus de services à certains que des amis. » 7 hic et ille, tel et tel, v. hic ; ille aut ille Cic. Amer. 59, un tel ou un tel. → forme renforcée illemet Diom. 332, 11 || gén. illi Cat. d. Prisc. Gramm. p. 694 || arch. ollus, olle, v. ollus.