Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: imitor

imitor ĭmĭtor, ātus sum, ārī (cf. imago), tr., 1 imiter, reproduire par imitation : chirographum Cic. Nat. 3, 74, imiter une signature ; aliquem in persona lenonis Cic. Com. 20, imiter qqn en jouant le rôle de leno ; antiquitatem Cic. Br. 137, imiter les façons de parler archaïques ; alicujus vitia Cic. de Or. 2, 92, reproduire les défauts de qqn, cf. Cic. de Or. 2, 91 ; Br. 68 || [poét.] remplacer un objet par un objet semblable : ferrum sudibus Virg. En. 11, 894, remplacer le fer par des pieux || part. imitatus avec sens passif, qui est imité : Cic. Tim. 6 ; Quint. 11, 3, 61 ; Ov. M. 9, 481 2 imiter, être semblable à : signa imitantur veritatem Cic. Br. 70, des statues reproduisent la réalité ; humor sudorem videtur imitari Cic. Div. 2, 58, une humidité paraît semblable à de la sueur 3 rendre, exprimer, représenter : summum luctum penicillo Cic. Or. 74, rendre avec le pinceau le dernier degré de la douleur, cf. Or. 19 ; de Or. 2, 194 || [poét.] hoc (putre solum) imitamur arando Virg. G. 2, 204, (ce sol friable), nous cherchons à le reproduire par le labourage ; mæstitiam Tac. Ann. 1, 24, présenter les apparences de la tristesse. → inf. imitarier Pl. Capt. 485 ; Lucr. 5, 1377.