Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: insero

insero,¹ 1 īnsĕrō, sĕrŭī, sertum, ĕre, tr., 1 mettre dans, insérer, introduire, fourrer : collum in laqueum Cic. Verr. 2, 4, 37, passer son cou dans un lacet, s'étrangler, cf. Cic. Phil. 2, 82 ; oculos in curiam Cic. Font. 43, jeter les regards dans le sénat ; gemmas soleis Curt. 9, 1, 29, enchâsser des pierreries sur des sandales ; falces insertæ affixæque longuriis Cæs. G. 3, 14, 5, crochets insérés et assujettis dans de longues perches || greffer : Col. Arb. 8, 2 2 [fig.] introduire, mêler, intercaler : jocos historiæ Ov. Tr. 2, 1, 444, mêler à l'histoire des badinages ; minimis rebus deos Liv. 27, 23, 2, faire intervenir les dieux dans les plus petites choses ; nomen famæ Tac. D. 10, faire entrer son nom dans la renommée ; se bellis Ov. M. 3, 117, se mêler aux guerres ; insertus familiæ, numero civium Suet. Tib. 3 ; Aug. 42, introduit dans une famille, au nombre des citoyens || lyricis vatibus inserere aliquem Hor. O. 1, 1, 35, mettre qqn au nombre des poètes lyriques, cf. Sen. Ep. 95, 72.