Close Window

DuCange, Glossarium mediae et infimae latinitatis (1883-7): EXTRANEO

EXTRANEO, (EXTRANEARE) Alienare. Charta Sanctii Regis Navarrae aerae 1045. apud Sandovallium in Episcopis Pampilonensibus: Quaecumque exalienata vel Extraneata a perversis hominibus ab eadem Ecclesia fuerat. Nostri etiam Estranger, pro alienare dixere. Vetus Consuetudo Normanniae cap. 33: L'en doit savoir, que le Duc de Normandie a par raison de la Duché la garde de ceux, qui sont en nonage, jusques à tant qu'ils aient 21 an accompli, par cette raison, que quant il seront issus hors de garde, il peuvent enquerir des saisines, qui à eux appartiennent; et est tenu à leur rendre, se elles ont esté induëment Estrangées. MS.: Savis mon pere me het tant, Ne me connoist à son enfant, Ains m'a Estrangié de sa terre, De tout son cuer me porte guerre. Edictum ann. 1356. apud D. Secousse tom. 3. Ordinat. reg. pag. 140: Item pour ce que les gens desdits trois etats nous ont avisé et montré moult gratieusement, comment plusieurs choses avoient été Estrangées ou temps passé par dons excessifs et inutiles.

Extraniare. Charta ejusdem Sancii apud Jos. Moret Antiq. Navar. pag. 610: Damus et confirmamus... Malleolum quem senior Azenari Sanchiz miserat pro anima sua ad praedictum Sanctum in villa Formella, et pater meus Garsea Rex saeculi cupiditate inflammatus a parte S. AEmiliani habuit Extraniatum.

Charta ann. 1317. ex Chartul. 21. Corb.: Ne poons vendre, despendre, n'Estrangier en autrui main, etc. Alia ann. 1330. in Chartul. S. Mart. Pontisar. fol. 40. v°.: Ne pourront aucune des dittes pieces de terre séparer, ne deviser l'une de l'autre, ne vendre, ne Estrangers, fors toutes ensemble.