Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: interpretor

interpretor interprĕtŏr, ātus sum, ārī (interpres), tr., 1 expliquer, interpréter, éclaircir : alicui jus Cic. Leg. 1, 14, expliquer à qqn le droit, cf. Cic. Div. 1, 12 ; 1, 46 ; Br. 144 ; [avec prop. inf.] expliquer que : Liv. 1, 44, 4 || [abst] être un interprète : memoriæ alicujus Pl. Epid. 552, servir d'interprète à la mémoire de qqn [l'aider] 2 traduire, interpréter : Cic. Fin. 2, 100 ; Quint. 8, 6, 44, etc. 3 prendre (entendre, interpréter) dans tel ou tel sens : bene dicta male Cic. Nat. 3, 37, prendre en un mauvais sens un bon enseignement ; in mitiorem partem aliquid Cic. Mur. 64, donner à une chose une interprétation adoucie ; virtutem ex consuetudine vitæ Cic. Læl. 21, donner au mot vertu le sens qu'il a dans la vie courante, cf. Cic. Læl. 17 ; aliquid ad salutem Cic. Scauro 30, interpréter qqch. dans le sens du salut, y voir l'annonce de... ; felicitatem alicujus Cic. Br. 5, reconnaître le bonheur de qqn || [avec prop. inf.] entendre que, prétendre que : Cic. Off. 3, 113 || juger : consilium ex necessitate Cic. Rab. Post. 29, juger de l'intention par ce qui est un effet de la nécessité 4 interpréter, comprendre : sententiam alicujus Cic. Fin. 2, 20, comprendre la pensée de qqn, cf. Cic. Tusc. 3, 37 ; Inv. 2, 139 5 chercher à démêler, à décider : recte an perperam, non interpretor Liv. 1, 23, 8, est-ce à raison ou à tort ? je ne cherche pas à le décider. → forme act. interpretat Ps. Cypr. Mont. 111, 6 || part. sens pass. interpretatus, a, um : Cic. Div. 1, 53 ; 1, 118 ; Leg. 2, 29 ; Sall. J. 17, 7.