Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: invidia

invidia invĭdĭa, æ, f. (invidus), 1 malveillance, antipathie, hostilité, haine : Cic. Off. 1, 84, etc. ; non nullam habebat invidiam ex eo quod... Cic. de Or. 2, 283, il était l'objet d'une assez grande hostilité du fait que... ; habet nomen invidiam Cic. Or. 170, le terme est antipathique ; alicui invidiam conflare Cic. Cat. 1, 23, exciter la haine contre qqn ; invidiæ esse alicui Cic. Verr. 2, 3, 144, valoir la haine à qqn ; invidia Numantini fœderis Cic. de Or. 1, 181, impopularité du traité de Numance ; temporis Cic. Fam. 3, 10, 10, la haine d'une époque (manifestée pendant une époque), cf. Cic. Clu. 80 ; Rab. Post. 10 2 jalousie, envie : esse in invidia apud aliquem Cic. Verr. 2, 5, 81, être en butte à la jalousie de qqn [diff. avec invidentia Cic. Tusc. 3, 20] ; invidia adducti Cæs. G. 7, 77, 15, poussés par la jalousie ; invidia est avec prop. inf. Virg. En. 4, 350, c. invideo § 4.