Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: is

is ĭs, ĕă, ĭd, 1 a) [pronom] il, lui, elle, celui-ci, etc., venit mihi obviam tuus puer ; is mihi... reddidit Cic. Att. 2, 1, 1, ton esclave est venu au devant de moi ; il m'a remis... ; objecit M. Nobiliori, quod is... duxisset Cic. Tusc. 1, 3, il reprocha à M. Nobilior d'avoir conduit... ; ego me credidi... mandare, is mando... Pl. Merc. 632, j'ai cru confier, et voilà que je confie... ; b) [adjectif] ce, cet, cette : is Sisenna Cic. Verr. 2, 4, 43, ce Sisenna ; ea res est Helvetiis enuntiata Cæs. G. 1, 4, 1, ce plan fut dévoilé aux Helvètes ; is dies erat Cæs. G. 1, 6, 4, ce jour c'était le... ; ejus disputationis sententias memoriæ mandavi Cic. Læl. 3, de cette discussion j'ai noté les idées dans ma mémoire ; ea duo genera Cic. Div. 1, 113, ces deux espèces || [attraction] : ebriis servire, ea [= id] summa miseria est Cic. Phil. 3, 35, être esclave d'hommes ivres, c'est le comble du malheur, cf. Cic. Rep. 1, 53 ; 2, 69 ; Leg. 1, 27 ; Sest. 135 ; Mil. 21 ; ea civitas = eorum c. Cæs. G. 1, 9, 3 ; is usus = ejus rei usus Cæs. G. 3, 13, 6 ; ex eo numero = ex eorum numero Cic. Arch. 31 2 [apposition augmentative ou limitative] : et is, et is quidem, is quidem, isque, neque is, et encore, et qui plus est : vincula, et ea sempiterna Cic. Cat. 4, 7, la détention, et en particulier celle qui est perpétuelle ; cum una legione, eaque vacillante Cic. Phil. 3, 31, avec une seule légion, et encore qui chancelait ; certa merces, nec ea parva Cic. Phil. 2, 44, salaire fixé, et à haut prix ; legionem, neque eam plenissimam despiciebant Cæs. G. 3, 2, 3, la légion, et encore n'était-elle pas au complet, ils la méprisaient || [au n.] et cela : eos laudo, idque merito Cic. Or. 171, je les loue, et cela à juste titre ; studiis deditus, idque a puero Cic. Fam. 13, 16, 4, adonné aux études, et cela depuis l'enfance ; atque id Cic. Att. 12, 9 3 [en corrél. avec un relat.] : is qui, celui qui, etc. || [en redoublement] a) hæc is feci, qui eram Lentul. Fam. 12, 14, 6, j'ai fait cela moi, l'homme qui était... ; qui... tibi viderere, is cucurristi Cic. Phil. 2, 76, toi qui pourtant te croyais... toi, cet homme, tu as couru ; ego ipse pontifex qui... arbitror, is... velim Cic. Nat. 1, 61, moi-même grand pontife, qui crois que... eh bien ! moi je voudrais..., cf. Cic. Pomp. 55 ; Marcellus, qui... is ; Verres qui... is Cic. Verr. 2, 4, 123 ; candelabrum quod... id Cic. Verr. 2, 4, 67 ; illud quod... id Cic. Off. 1, 137 ; 3, 13, etc. || [avec un rel. mis en appos.] : A. Albinus, is qui... scripsit Cic. Br. 81, A. Albinus, celui qui écrivit..., cf. Cic. Br. 81 ; de Or. 1, 62 ; id quod... est Cic. Br. 200, ce qui est..., cf. Cic. Fam. 15, 10, 1 ; b) [en accord avec un subst.] : is homo qui, l'homme qui, [ou] un h. qui, [jamais] cet homme qui : ii dies quibus conservamur Cic. Cat. 3, 2, les jours où notre vie est préservée ; c) [remplaçant le relatif] Pythagoras, quem Phliuntem ferunt venisse eumque... disseruisse Cic. Tusc. 5, 8, Pythagore qui, dit-on, vint à Phlionte et disserta..., cf. Cic. Or. 9 ; Tusc. 3, 16 ; de Or. 2, 299 ; Br. 258, etc. ; d) [corrél. apparente] : eorum, qui absolverunt, misericordiam non reprehendo Cic. Clu. 106, je ne critique pas leur indulgence, à eux qui se prononcèrent en faveur de l'accusé, cf. Cic. Verr. 2, 4, 107 4 [en corrélation avec ut ou qui conséc.] tel que : non is vir est, ut ou qui... sentiat, il n'est pas un homme tel qu'il comprenne, un homme à comprendre : Cic. Fl. 34 ; Div. 2, 139 ; de Or. 1, 27 ; Q. 1, 1, 38, etc. ; Fam. 5, 12, 6 ; Cæs. G. 5, 30, 2 || id, quod constituerant, facere conantur, ut... exeant Cæs. G. 1, 5, 1, ils entreprennent de faire ce qu'ils avaient décidé, à savoir de sortir..., cf. G. 1, 13, 2 5 [en corrél. avec ac, comme idem] in eo honore ac si Liv. 37, 54, 21, dans la même considération que si 6 [en part., emplois de id] : a) avec gén. : quoniam id nobis, hominibus id ætatis, oneris imponitur Cic. de Or. 1, 207, puisque voilà ce qu'à des hommes de notre âge on nous impose comme tâche ; id temporis cum Cic. Mil. 28, à un moment où ; id temporis ut Cic. Att. 13, 33, 4, à un moment tel que... ; alicui id consilii est, ut Cæs. G. 7, 5, 5, qqn a l'intention de ; b) [acc. adverbial] relativement à cela : id gaudeo Cic. Q. 3, 1, 9, je me réjouis de cela ; idne estis auctores mihi ? Ter. Ad. 939, est-ce ce que vous me conseillez ? c) in eo, à ce point : non est in eo Cic. Att. 12, 40, 4, ce n'est pas à ce point ; in eo est ut, in eo res est ut Liv. 2, 17, 5 ; 28, 22, 8, il est sur le point d'arriver que || omnis oratio versatur in eo, ut Cic. de Or. 1, 244, tout le discours roule sur ce point, à savoir que, cf. Cic. Q. 3, 1, 1 ; in eo nervos contendere, ne Cic. Fam. 15, 14, 5, porter tous ses efforts sur ce point : empêcher que ; d) id est cum Pl. Rud. 664, c'est un moment où ; e) id est, c'est-à-dire : poscere quæstionem, id est, jubere dicere... Cic. Fin. 2, 1, solliciter une question, c'est-à-dire inviter à dire... → sur les innombrables formes de la décl. de is, v. Neue, 1892, pp. 375-389. || renforcé par pse, pte : eapse Pl. Curc. 534 = ea ipsa ; eumpse Pl. Pers. 603 ; eampse Pl. Aul. 815 ; eopse Pl. Curc. 538 ; eopte P. Fest. 110, 2.