Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: iste

iste istĕ, ă, ŭd, gén. īus [poét. ĭus], dat. ī, adj.-pron. démonstr. désignant la 2e pers. ou ce qui se rapporte à la 2e pers., celui-là, celle-là, ce, cet : sunt ista, Læli Cic. Læl. 6, c'est comme tu le dis, Lælius ; cum ista sis auctoritate Cic. Mur. 13, avec l'autorité que tu as ; multæ istarum arborum Cic. CM 59, beaucoup de ces arbres que tu vois ; quæ tua est ista vita ? Cic. Cat. 1, 16, quelle est cette vie qui t'est réservée ? « non dolere » istud Cic. Fin. 2, 9, ton expression « absence de douleur » ; istud « quasi corpus » Cic. Nat. 1, 73, votre « une sorte de corps » ; ista Cic. Mur. 66, ces qualités que tu as en partage ; isto tu pauper es, cum Pl. Rud. 1234, toi, tu es pauvre en cela que... || [dans les plaidoiries en parl. de l'adversaire] iste, cet homme-là, cet individu-là || [et en gén. en parl. de gens ou de choses que l'on combat] de cette sorte, de cet acabit : isti Cic. Cat. 2, 16, ces gens-là ; iste centurio Cic. Cat. 2, 14, cette espèce de centurion || [dans Sén. surtout, valeur emphatique et ironique] ista quæ laudo Sen. Ep. 87, 4, ces belles choses que je loue. → gén. arch. isti Pl. Truc. 930 ; Ter. Haut. 382 ; dat. f. istæ Pl. Truc. 790 || [avec apocope] ste Pl. d. Gell. 3, 3, 5 ; Cæcil. 137 ; v. Neue, 1892.