Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: labor

labor,² 2 lăbŏr, ōris, m., 1 peine qu'on se donne pour faire qqch., fatigue, labeur, travail : labor est functio quædam vel animi vel corporis gravioris operis et muneris Cic. Tusc. 2, 35, le labeur est un accomplissement déterminé, soit moral, soit physique, d'un travail ou d'une tâche qq. peu pénible ; res est magni laboris Cic. de Or. 1, 150, la chose demande un grand travail ; multo labore meo Cic. Verr. 2, 4, 146, en me donnant beaucoup de peine ; nullo labore aliquid facere Cic. Verr. 2, 2, 135, accomplir qqch. sans peine ; ex labore se reficere Cæs. G. 3, 5, 3 ; 7, 83, 7, se remettre de ses fatigues ; tantum laborem suscipere Cic. Verr. 2, 5, 180, assumer un si lourd labeur ; non mediocribus inimicitiis ac laboribus contendere, ut Cic. Verr. 2, 5, 181, en affrontant des haines et des fatigues peu ordinaires s'efforcer de ; labores Herculis Cic. Verr. 2, 4, 95, les travaux d'Hercule ; labores gerere Cic. Phil. 6, 17, assumer des labeurs || labor major est totam causam dicere Cic. Br. 209, cela coûte plus de travail (peine) de plaider une cause entière ; labor erat capere... Liv. 39, 1, 5, c'était tout un travail que de prendre... 2 travail, activité dépensée : labore et diligentia aliquid consequi Cic. Cæl. 74, atteindre qqch. par son travail et son zèle ; non ab industria, sed ab illiberali labore aliquem deterrere Cic. Fin. 1, 3, détourner qqn non pas de l'activité, mais d'un travail servile ; maximi laboris (legatus) Cic. Mur. 34, (lieutenant) qui a dépensé la plus grande activité || résistance à la fatigue : summi laboris (sunt jumenta) Cæs. G. 4, 2, 2, (les bêtes de somme) sont très dures à la fatigue 3 travail, tâche à accomplir : labores magnos excipere Cic. Br. 243, soutenir de grandes tâches [affaires à plaider] ; labor forensis Cic. Sulla 11, le travail du forum, cf. Cic. de Or. 1, 1 ; labor imperatorius Cic. Tusc. 2, 62, la tâche du général 4 travail, résultat de la peine : ita multorum mensium labor hostium perfidia et vi tempestatis puncto temporis interiit Cæs. C. 2, 14, 4, ainsi le travail de plusieurs mois périt en un instant grâce à la perfidie des ennemis et à la violence de la tempête, cf. Virg. G. 1, 325 5 situation pénible, malheur : cujus erga me benevolentiam vel in labore meo vel in honore perspexi Cic. Fam. 15, 8, dont j'ai vu pleinement le dévouement pour moi quand j'étais, soit à la peine soit à l'honneur ; quoniam in tantum luctum et laborem detrusus es Cic. Q. 1, 4, 4, puisque tu as été poussé à ce degré de chagrins et de tribulations 6 malaise, maladie : apium labor Col. Rust. 9, 13, 2, maladie des abeilles, cf. Pl. Curc. 219 ; nervorum Vitr. Arch. 8, 3, 4, maladie des nerfs || douleur physique : Pl. Cas. 306 || chagrin, peine : Ter. Andr. 720 ; Haut. 82 || [poét.] labores lunæ, solis Virg. G. 1, 478 ; En. 1, 742, les défaillances, les éclipses de la lune, du soleil. → arch. labos Pl., Ter. ; Catul. 55, 13 ; Plin. 6, 60.