Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: amitto

amitto āmittō, mīsī, missum, ĕre, tr., 1 envoyer loin de soi (renvoyer), ou laisser partir : ab se filium amittere Ter. Haut. 480, renvoyer son fils loin de soi ; cur eum de manibus amiserunt ? Cic. Cæl. 64, pourquoi l'ont-ils laissé échapper de leurs mains ? 2 [fig.] laisser partir, perdre volontairement, abandonner : classes amissæ et perditæ Cic. Verr. 1, 1, 13, des flottes laissées à l'abandon et perdues ; amittenda fortitudo est aut sepeliendus dolor Cic. Tusc. 2, 32, il faut ne pas prétendre au courage (y renoncer) ou ensevelir sa douleur ; patriæ causa patriam ipsam amittere Cic. Domo 98, pour l'amour de sa patrie renoncer à sa patrie elle-même ; amittere fidem Nep. Eum. 10, 2, trahir sa parole 3 laisser s'échapper, perdre [involontairement]: præda de manibus amissa Cic. Verr. 2, 4, 44, la proie étant échappée de tes mains ; occasionem Cic. Cæc. 15, etc. ; Cæs. G. 3, 18, 5 ; tempus Cic. Fam. 7, 17, 3, etc., perdre l'occasion, le moment favorable (manquer le moment) ; etiam qui natura mitissimi sumus adsiduitate molestiarum sensum omnem humanitatis ex animis amittimus Cic. Amer. 154, ceux même d'entre nous qui ont le plus de douceur naturelle finissent sous la continuité des événements pénibles par laisser partir de leurs âmes tout sentiment d'humanité 4 perdre (faire une perte) : aliquem Cic. Br. 2, perdre qqn [par la mort], cf. Tusc. 3, 70 ; Off. 2, 2, etc.; clientelas Cic. Phil. 8, 26, perdre une clientèle (des clients) ; vitam Cic. Mil. 37 ; fortunam Cic. Pomp. 19, perdre la vie, sa fortune ; lumina Cic. Domo 105, la vue ; fructum Cic. Verr. 2, 3, 198, le fruit de la récolte ; civitatem Cic. de Or. 1, 182, les droits de citoyen ; mentem Cic. Har. 33, la raison ; sensum Cic. Læl. 14, le sentiment ; exercitum Cic. Pis. 46, perdre son armée ; impedimenta Cæs. G. 3, 20, 1, ses bagages ; classem Cic. Off. 1, 84, une flotte ; oppidum Cæs. C. 3, 101, 3, une ville. ¶ → forme sync. pf. amisti Ter. Eun. 241 ; Hec. 251 ; amissis = amiseris Pl. Bacch. 1188.