Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: latus

latus,³ 3 lătŭs, ĕris, n., 1 [en parl. d'êtres vivants] : a) côté, flanc : latus offendit Cic. Clu. 175, il s'est blessé au flanc ; dolor lateris Cic. de Or. 3, 6, point de côté, pleurésie ; laterum flexio Cic. Or. 59, inflexion du buste ; ad latus alicujus sedere Cic. Verr. 2, 5, 107, être assis à côté de qqn ; a latere alicujus numquam discedere Cic. Læl. 1, ne pas quitter les côtés de qqn || latus dare Val. Flacc. 4, 304, prêter le flanc, donner prise ; latus præbere adulatoribus Sen. Nat. 4, pr. 3, prêter le flanc aux adulateurs || alicui latus tegere Hor. S. 2, 5, 18 ; claudere Juv. 3, 131 ; cingere Liv. 32, 29, 8, couvrir le côté de qqn, marcher à sa gauche || flancs [d'un cheval] : Cic. Off. 3, 38 ; b) [surtout au pl.] latera, poumons : Cic. Verr. 2, 4, 67 ; CM 14 ; de Or. 1, 255 ; laterum contentio Cic. Br. 313, effort des poumons ; [au sing.] Quint. 10, 7, 2 ; 12, 11, 2 ; c) [poét.] = corps : latus fessum longa militia Hor. O. 2, 7, 18, les membres fatigués erreur de Gaffiot corrigée par bm par une longue campagne ; d) [métaph. p. exprimer l'attachement] : ab latere tyranni Liv. 24, 5, 13, de l'entourage du tyran, cf. Curt. 3, 5, 15 ; ille tuum dulce latus Mart. 6, 68, 4, lui, ton compagnon chéri ; e) côté (parenté) : a meo tuoque latere Plin. Min. Ep. 8, 10, 3, de mon côté comme du tien ; [en part.] ligne collatérale : Dig. 38, 10, 10, 8, etc. 2 [en parl. de lieu] côté : latus unum castrorum Cæs. G. 2, 5, 5, un des côtés du camp || flanc [d'une armée] : a lateribus Cic. Phil. 3, 32 ; Sall. J. 50, 6 ; ab utroque latere Cæs. G. 2, 25, 1 ; C. 2, 25, 9, sur les deux flancs, des deux côtés ; [avec ex] Lucr. 2, 1049 ; Sall. C. 60, 5 ; Plin. Min. Ep. 2, 17, 10 ; equites ad latera disponere Cæs. G. 6, 8, 5, disposer la cavalerie sur les ailes || côté [d'un angle, d'un triangle, etc.] : Quint. 1, 10, 3 ; Plin. 37, 26.