Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: laudo

laudo laudō, āvī, ātum, āre (laus), tr., 1 louer, approuver, prôner, vanter : Cic. Fam. 5, 20, 4 ; Sest. 74 ; Phil. 4, 6 ; [avec quod] louer qqn de ce que, de : Cic. Off. 2, 76 || [avec cum] Cic. Mil. 99 ; v. Gaffiot, 1906, p. 145 || [passif avec inf., poét.] : Virg. En. 2, 585 || proclamer heureux, vanter le bonheur de qqn : agricolam laudat juris peritus Hor. S. 1, 1, 9, le jurisconsulte vante le bonheur de l'homme des champs ; [avec génitif] laudabat juvenem leti Sil. 4, 259, il trouvait enviable la mort du jeune homme 2 [rhét.] vanter, faire valoir (contr. vituperare) Cic. Br. 47 ; 65, etc. 3 prononcer un éloge funèbre : Cic. Mur. 75 ; Q. 3, 8, 5 4 faire une déposition élogieuse en faveur de qqn : Cic. Fam. 1, 9, 19 ; Ascon. Scauro 24 5 citer, nommer [cf. Gell. 2, 6, 16 ; P. Fest. 118] : *Pl. Capt. 426 ; Cic. de Or. 3, 68 ; 3, 187. → v. laudandus, laudatus.