Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: laus

laus,¹ 1 laus, laudis, f., louange, éloge : estime, gloire, honneur : ce qui fait qu'on loue, mérite : 1 laudem adipisci, vituperationem vitare Cic. Prov. 44, obtenir des éloges, éviter le blâme ; summam laudem tribuere Cic. Fam. 5, 2, 10, accorder les plus grands éloges ; aliquem laudibus ferre Cic. Rep. 1, 67, louer qqn ; aliquem summis laudibus ad cælum efferre Cic. Fam. 9, 14, 1, louer qqn en le portant aux nues ; funebres laudes Liv. 8, 40, 4, éloges funèbres || singularum rerum laudes vituperationesque conscribere Cic. Br. 47, rédiger sur chaque objet le pour et le contre, la thèse favorable et la thèse contraire 2 maximam laudem sibi parere Cic. Off. 2, 47, s'attirer la plus grande considération ; cum laude Cic. Off. 2, 47, honorablement ; in laude vivere Cic. Fam. 15, 6, 1, vivre estimé ; magnam eloquentiæ laudem consequi Cic. Br. 279, atteindre une grande réputation d'éloquence ; sapientiæ laude perfrui Cic. Br. 9, jouir sans interruption de l'estime accordée à la sagesse ; populi Romani laus est urbem Cyzicenorum esse servatam Cic. Arch. 21, au peuple romain revient l'honneur de ce que Cyzique fut sauvée, cf. Cic. Verr. 2, 5, 5 3 quarum laudum gloriam adamaris Cic. Fam. 2, 4, 2, les mérites dont la gloire t'a séduit ; brevitas laus est... Cic. Br. 50, la brièveté est un mérite... ; ut esset perfecta illa bene loquendi laus Cic. Br. 252, que cette qualité de bien parler fût portée à sa perfection ; quod quartum numerat in orationis laudibus Cic. Or. 79, ce qui vient en quatrième lieu, selon lui, parmi les qualités du style ; virtutis laus in actione consistit Cic. Off. 1, 19, le mérite de la vertu consiste dans l'action ; quæ sunt ex media laude justitiæ Cic. Off. 1, 63, choses qui sont en plein dans ce qui constitue le mérite de la justice ; sed tamen est laus aliqua humanitatis Cic. Mur. 65, mais pourtant il y a qq. mérite à être humain ; quæ forsitan laus sit Cic. Br. 33, ce qui est peut-être un mérite ; ut et in laude et in vitio nomen hoc sit Cic. Tusc. 4, 17, en sorte que ce mot est pris à la fois en bonne et en mauvaise part ; si cothurni laus illa esset Cic. Fin. 3, 46, si le mérite d'un cothurne était... ; signi vitia.., laudes Plin. Min. Ep. 3, 6, 2, défauts..., qualités d'une statue. → gén. pl. laudum ; qqf. laudium Cic. Phil. 2, 28 (ms V) ; Sid. Carm. 23, 31.