Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: levis

levis,¹ 1 lēvis (lævis), e (cf. λεῖος), 1 lisse, uni : corpuscula levia, aspera Cic. Nat. 1, 66, des corpuscules (atomes) lisses, rugueux || levia pocula Virg. En. 5, 91, coupes polies, brillantes || [poét.] sans poil, sans barbe : levis juventas Hor. O. 2, 11, 6, jeunesse imberbe, cf. Juv. 8, 115, etc. ; [d'où] blanc, tendre, délicat : leve pectus Virg. En. 11, 40, blanche poitrine, cf. Virg. En. 7, 815 || glissant, qui fait glisser : Virg. En. 5, 328 2 [rare] bien pilé : Cels. Med. 2, 8 3 [rhét.] lisse, bien uni, où il n'y a rien de rugueux : oratio levis Cic. Or. 20, style qui coule bien ; levis verborum concursus Cic. de Or. 3, 171, mots se rencontrant sans heurt, dont l'assemblage forme comme une surface lisse || -ior Ov. Ars 3, 437 ; -issimus Lucr. 4, 659.