Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: libo

libo,¹ 1 lībō, āvī, ātum, āre (λείϐω), tr., 1 enlever une parcelle d'un objet, détacher de : ex variis ingeniis excellentissima quæque Cic. Inv. 2, 4, détacher de la variété des talents ce qu'ils ont de meilleur, cf. Cic. Tusc. 5, 82 ; de Or. 1, 159 ; a natura deorum libatos animos habemus Cic. Div. 1, 110, nous avons des âmes qui sont détachées de la divinité ; nil libatum de toto corpore Lucr. 3, 213, rien ne s'est détaché de l'ensemble du corps || terra libatur Lucr. 5, 260, la terre perd qqch. d'elle-même ; libatis viribus Liv. 21, 29, 6, les forces étant entamées 2 goûter à qqch., manger ou boire un peu de : libato jocinere Liv. 25, 16, 3, après avoir mangé un peu du foie ; cibos Ov. Am. 1, 4, 34, goûter à des mets ; vinum Varro L. 6, 21, goûter au vin ; apes omnia libant Lucr. 3, 11, les abeilles goûtent à tout || [fig.] artes Tac. D. 31, goûter aux sciences 3 effleurer : cibos digitis Ov. Ars 1, 577, toucher légèrement les mets de ses doigts, cf. Ov. M. 10, 653 ; oscula natæ Virg. En. 1, 256, effleurer les lèvres de sa fille d'un baiser || altaria pateris Virg. En. 12, 174, arroser les autels du vin des patères [dans un sacrifice] 4 verser, répandre en l'honneur d'un dieu : in mensam honorem laticum Virg. En. 1, 736, verser sur la table la liqueur en l'honneur des dieux, faire la libation aux dieux ; alicui Virg. G. 4, 381, faire des libations à un dieu || [abl. abs. du part. n.] libato Virg. En. 1, 737, la libation faite || [poét.] rorem in tempora nati Val. Flacc. 4, 17, verser de la rosée sur le front de son fils 5 offrir en libation aux dieux, consacrer : certas bacas publice Cic. Leg. 2, 19, employer certains fruits dans les libations officielles ; diis dapes Liv. 39, 43, 4, offrir des mets en libation aux dieux, cf. Tib. 1, 11, 21 ; Ov. M. 8, 274 ; [avec abl.] lacte, vino libare Plin., faire des libations avec du lait, avec du vin || [fig.] Celso lacrimas adempto Ov. P. 1, 9, 41, verser des larmes en offrande à Celsus ravi par la mort ; carmen recentibus aris Prop. 4, 6, 8, offrir un chant à l'autel nouvellement construit.