Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: amplector

amplector amplector, plexus sum, plectī (am, plecto), tr., 1 embrasser, entourer : corpore serpens arboris amplexus stirpem Lucr. 5, 34, le serpent entourant de son corps le tronc de l'arbre ; germanam amplexa Virg. En. 4, 686, tenant sa sœur embrassée ; vir virum amplexus Liv. 22, 47, 3, se saisissant l'un l'autre à bras le corps ; saxa manibus Liv. 5, 47, 5, embrasser des mains les rochers (se cramponner aux rochers) ; genua, dextram, Liv. 30, 12, 17, embrasser (saisir) les genoux, la main de qqn [pour le supplier] || quindecim milia passuum circuitu amplexus Cæs. C. 3, 44, 3, ayant encerclé un espace de quinze mille pas ; aëra amplectitur immensus æther Cic. Nat. 2, 91, l'éther sans fin enveloppe l'air ; ignis proxima quæque amplexus Liv. 30, 5, 7, la flamme enveloppant de proche en proche les objets 2 [fig.] embrasser, enfermer [par la pensée, par la parole], [d'où] traiter, développer : quæ si judex non amplectetur omnia consilio Cic. Font. 25, si ces considérations le juge ne les embrasse pas toutes par la réflexion ; argumentum pluribus verbis amplecti Cic. Com. 37, développer un argument plus longuement ; oratores amplecti Cic. de Or. 3, 34, embrasser (passer en revue) tous les orateurs ; communiter omnia amplector Liv. 29, 17, 17, j'embrasserai tous les faits en bloc || embrasser, comprendre : quod idem interdum virtutis nomine amplectimur Cic. Tusc. 2, 30, ce qu'aussi parfois nous comprenons sous le nom de vertu, cf. Fin. 5, 22 ; Ac. 2, 21, etc.; quos lex majestatis amplectitur Tac. Ann. 4, 34, ceux qu'embrasse la loi de lèse-majesté || embrasser, étendre sa possession sur : ambiguam victoriam Volscorum pro sua amplexi fuerant Liv. 4, 42, 10, ils avaient revendiqué, comme leur appartenant, la douteuse victoire des Volsques ; aviditas plura amplectendi Liv. 36, 32, 8, l'avidité d'embrasser plus de territoire ; Græciam omnem amplexa (Macedonum gens) Liv. 45, 9, 4, (la Macédoine) ayant absorbé toute la Grèce dans sa domination 3 entourer de son affection, choyer : aliquem Cic. Att. 1, 13, 4, entourer qqn de prévenances ; nimis amplecti plebem Cic. Mil. 73, s'attacher trop à la plèbe (avoir trop de prévenances pour...); omne animal, simul est ortum, duas (partes) in primis amplectitur, animum et corpus Cic. Fin. 2, 33, tout animal, dès sa naissance, affectionne en premier lieu les deux parties dont il est composé, l'âme et le corps 4 s'attacher à qqch. [que l'on aime, que l'on approuve], s'y tenir fermement : suas possessiones amplexi Cic. Sulla 59, s'attachant à leurs propriétés ; artem Cic. de Or. 1, 110, s'attacher à l'art (être un tenant de l'art) ; jus civile vehementer amplecti Cic. de Or. 1, 234, s'attacher vivement à la défense du droit civil, cf. Sest. 93 ; Fl. 43 ; Sejani amicitiam amplecti Tac. Ann. 6, 8, s'attacher à l'amitié de Séjan (ne pas la renier) ; inclementiam Tac. Ann. 4, 42, s'attacher à la rigueur 5 accueillir qqch. avec empressement [en quelque sorte lui ouvrir ses bras] : libenter amplector talem animum Cic. Fam. 5, 19, 2, j'accueille avec joie de tels sentiments ; nobilitatem et dignitates hominum amplectitur Cic. Fam. 4, 8, 2, il a tous les égards pour la noblesse et le rang, cf. Phil. 10, 18 ; Fam. 16, 21, 3. ¶ → arch. amploctor Andr. d. Diom. 384, 9 || forme active, amplecto : impér. amplectitote Pl. Rud. 816 || le part. pf. sens passif Mil. 507 est une correction inutile || inf. amplectier Lucr. 5, 728.