Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: loco

loco lŏcō, āvī, ātum, āre (locus), tr., 1 placer, établir, disposer : castra ad Cybistra Cic. Fam. 15, 2, 2, établir son camp près de Cybistra ; membra suo quæque loco locata Cic. Br. 209, membres placés chacun à sa place ; vicos locare Tac. G. 16, établir des villages || in matrimonium, nuptiis, nuptum ou simplt locare alicui virginem, donner une jeune fille en mariage à qqn : Pl. Trin. 782 ; Enn. d. Her. 2, 38 ; Ter. Phorm. 752 ; Pl. Aul. 192 || aliquem in amplissimo gradu dignitatis Cic. Mur. 30, placer, faire parvenir qqn au degré le plus élevé de la considération ; eo loco locati sumus, ut Cic. Læl. 40, nous sommes placés dans une situation telle, que : civitas in Bruti fide locata Cic. Att. 6, 1, 5, ville placée sous la protection de Brutus ; prudentia est locata in dilectu bonorum et malorum Cic. Off. 3, 71, la prudence réside dans le discernement du bien et du mal || apud gratos beneficia locata Liv. 7, 20, 5, bienfaits placés chez des gens reconnaissants 2 donner à loyer, à ferme : agrum, vectigalia Cic. Verr. 2, 3, 13 ; Agr. 1, 7, affermer un territoire, les impôts ; [d'où] le n. locatum pris substt, louage, location, bail : Cic. Nat. 3, 74 || mettre en adjudication : tollendam basim Cic. Verr. 2, 4, 79, mettre en adjudication l'enlèvement du socle ; simulacrum tollendum locatur Cic. Verr. 2, 4, 76, on met en adjudication l'enlèvement de la statue || se locare Cic. Com. 28, se louer ; operam suam tribus nummis Pl. Trin. 844, louer son travail trois écus || placer de l'argent : Pl. Most. 302 ; alicui Pl. Most. 535, prêter à qqn à intérêts. → subj. arch. locassim Pl. Aul. 226 ; locassint Cic. Leg. 3, 11.