Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: locus

locus lŏcus, ī, m. ; au pl. loci, m., lieux isolés, particuliers ; loca, n., emplacements, pays, contrée, région [mais parfois emploi indistinct] ; 1 lieu, endroit, place : in locum inferiorem concidere Cæs. G. 5, 44, 12, tomber dans un endroit en contrebas ; loca aperta Cæs. G. 2, 19, 5, terrains découverts, cf. G. 3, 23, 6 ; ea loca incolere Cæs. G. 2, 4, 2, habiter ce pays, cf. Cic. Div. 2, 93 ; Pomp. 34 ; loca sunt temperatiora Cæs. G. 5, 12, 7, le pays, le climat est plus tempéré ; ex ou de superiore loco, parler du haut de la tribune aux harangues, ou du haut du tribunal, [fig.] parler en supérieur, en maître : Cic. Fam. 3, 8, 2 ; Verr. 2, 2, 102 ; 4, 86 ; ex æquo loco, parler dans le sénat ou dans le particulier, sur le pied d'égalité ; ex inferiore loco, parler d'en bas devant le tribunal, ou parler en inférieur à des supérieurs : Cic. de Or. 3, 23 ; (dixit) quo loci nasceretur (radicula) Cic. Div. 2, 135, (il dit) en quel endroit poussait (cette racine) ; ex loco dejici Cic. Cæc. 80, être chassé d'un lieu ; locum dare alicui Cic. CM 63, faire place à qqn [mais Brut. d. Cic. Fam. 11, 1, 3, céder la place, le pas] ; ad locum venire Cic. Off. 1, 33, venir sur les lieux || verbum loco positum Cic. de Or. 3, 153, mot mis à la bonne place, employé opportunément, cf. Cic. Part. 8 ; ædilitas in loco posita Cic. Verr. 2, 5, 37, édilité placée au bon endroit, en bonnes mains ; in locum anulum invertere Cic. Off. 3, 38, ramener l'anneau à sa position normale || place au théâtre, au cirque : Cic. Mur. 72 ; 73 || lieu d'habitation, logement assigné aux ambassadeurs à Rome : Liv. 38, 39, 19, etc. || portion d'une terre, d'une propriété : Dig. 50, 16, 60 || loca communia Cic. Verr. 2, 2, 112 ; Cic. Fam. 13, 11, 1, bâtiments d'intérêt commun || loci ou loca, grec τόποι = uterus : Cic. Nat. 2, 128 2 [fig.] place, occasion, prétexte : locum suspicioni dare, aperire Cic. Cæl. 9 ; Verr. 2, 5, 181, donner place, prise au soupçon, ouvrir le champ au soupçon ; furandi locus qui potest esse ? Cic. Verr. 2, 5, 10, quelle place peut-il y avoir pour le vol ? alicui... existimandi non nihil loci dare Cic. Fam. 3, 6, 6, donner à qqn qq. occasion de penser... ; maledicto nihil loci est Cic. Mur. 12, il n'y a pas de place pour le blâme ; alicui rei locum non relinquere Cic. Fam. 1, 1, 2, ne pas laisser à qqch. l'occasion de se produire || nec vero hic locus est, ut... loquamur Cic. Tusc. 4, 1, et ce n'est pas l'endroit de parler..., cf. Cic. Amer. 33 3 place, rang, rôle : summus locus civitatis Cic. Clu. 150, le plus haut rang dans la cité ; locum apud aliquem obtinere Cic. Phil. 2, 71, tenir un rang auprès de qqn ; locum quendam tenere Cic. Br. 81, tenir une certaine place ; apud eum quem habet locum fortitudo ? Cic. Off. 3, 117, à ses yeux quelle place tient le courage ? in hoc genere quid habet ars loci ? Cic. de Or. 2, 219, dans ce genre quelle place y a-t-il pour l'art ? loci multum, plurimum est alicui rei Cic. Læl. 97, qqch. tient une grande, une très grande place ; in poetis non Homero soli locus est Cic. Or. 4, en poésie, la place n'est pas réservée à Homère || meo loco Cic. Amer. 73, à ma place, en te substituant à moi ; parentis loco esse Cic. Cæcil. 61, tenir lieu d'un père ; aliquem hostis loco habere Cæs. C. 3, 21, 1, traiter qqn comme un ennemi, cf. Cæs. G. 1, 26, 6 ; 6, 13, 1 ; in hostium loco Cæs. C. 2, 25, 6, comme des ennemis, cf. Cæs. G. 1, 42, 6 ; Cic. Br. 1 ; de Or. 2, 200 ; aliquid in maledicti loco ponere Cic. Pis. 32, mettre qqch. au rang des reproches ; honestatem eo loco habere, ut Cic. Fin. 2, 50, faire un tel cas de l'honnêteté que ; voluptatem nullo loco numerare Cic. Fin. 2, 90, ne compter pour rien le plaisir || loco dicere Cic. Leg. 3, 40, parler à son tour ; priore, posteriore loco Cic. Quinct. 95 ; 33, plaider le premier, le second ; decimo loco Cic. Cæc. 28, en dixième lieu ; prætorio loco dicere Cic. Att. 12, 21, 1, prendre la parole à son rang de préteur ; loco sententiæ Tac. Ann. 2, 37, son tour de parole venu [sententiæ loco dicendæ Sen. Apoc. 10, 1] || loco versus Accianos posuisti Cic. Fam. 9, 16, 4, tu as cité à leur place (heureusement) les vers d'Accius ; epistolæ non loco redditæ Cic. Fam. 11, 16, 1, lettres remises mal à propos ; quæ suo loco dicemus Cic. Part. 30, les choses que nous dirons à leur place || condition sociale, famille : obscuro loco, loco nobili natus Cic. Verr. 2, 5, 167 ; Arch. 4, de naissance obscure, né d'une famille connue ; infimo, summo loco Cic. Fl. 14 ; Planc. 60, de basse, de haute naissance ; equestri loco Cic. Mur. 16, d'une famille de chevaliers 4 situation, état : exploratum est omnibus, quo loco causa tua sit Cic. Verr. 2, 5, 164, tout le monde voit parfaitement où en est ta cause, cf. Cæs. G. 2, 26, 5 ; res eodem est loci Cic. Att. 1, 13, 5, les affaires sont dans le même état ; eo loco locati sumus, ut Cic. Læl. 40, nous sommes placés dans une situation telle que ; sæpe in eum locum ventum est, ut Cæs. G. 6, 43, 4, souvent on en vint à ce point que 5 point, question, matière, sujet : locum longe et late patentem tractare Cic. Or. 72, traiter une question étendue et vaste, cf. Cic. Div. 2, 2 ; Fin. 1, 6 ; Or. 162 || partie d'un sujet, chef, chapitre, article, point : ex quattuor locis, in quos... divisimus Cic. Off. 1, 18, des quatre points (chefs) qui forment notre division de... ; locum prætermittere, breviter tangere Cic. Off. 1, 152 ; 3, 8, omettre, traiter brièvement un point ; magnus locus Cic. Or. 73, chapitre important ; necessarius Cic. Off. 3, 8, dont l'étude est nécessaire ; omnes philosophiæ loci Cic. Or. 118, tous les chapitres de la philosophie || thème d'un développement : qui locus est talis..., hunc judico esse dicendum Cic. de Or. 2, 102, un thème d'argumentation qui est d'une nature telle..., j'estime devoir le traiter ; ad oratoris locos Opimii persona non pertinet Cic. de Or. 2, 134, la personne d'Opimius n'influe pas sur les thèmes d'argumentation de l'orateur ; gravitatis locis uti Cic. Or. 111, utiliser les thèmes du sublime ; locorum multitudo Cic. de Or. 2, 136, le nombre des thèmes généraux, des sources de développement, cf. Cic. de Or. 2, 191, etc. || avec ou sans communes, lieux communs, grec τόποι : Cic. Inv. 2, 47 ; de Or. 3, 106 ; 2, 146, etc. ; [sur la Topique en gén., v. Cic. de Or. 2, ch. 34, sqq. et le traité Topica] 6 passage d'un écrit, d'un discours : verti istum ipsum locum Cic. Fin. 1, 49, j'ai traduit précisément ce passage que vous allez entendre ; hoc loco Cic. Verr. 2, 4, 68 ; Br. 269, etc., à ce point de mon discours (ici, à cet endroit) 7 [expr. avec sens temporel] : ad id locorum Sall. J. 63, 6, jusqu'à ce moment, cf. Liv. 22, 38, 12, etc. ; post id locorum Sall. J. 72, 2 ; postea loci Sall. J. 102, 1, depuis ce moment-là, ensuite ; interea loci, adhuc locorum, postidea loci, v. interea, adhuc, postidea.