Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: longe

longe longē, 1 en long, en longueur : longe lateque Cic. Div. 1, 79, en long et en large ; Cæs. G. 4, 35, 3, sur une vaste étendue ; longe gradi Virg. En. 10, 572, faire de grands pas || [mais surtout] loin, au loin [pr. et fig.] : longe abesse texte contrôlé Cic. Fam. 2, 7, 1, être éloigné ; longe procedere Cic. Verr. 2, 2, 65, s'avancer loin ; quam longe videmus ? Cic. Ac. 2, 80, à quelle distance porte notre vue ? domi aut non longe a domo esse Cic. Phil. 12, 23, être chez soi ou non loin de chez soi, cf. Cic. Verr. 2, 4, 94 ; CM 55 ; locum castris deligit ab Avarico longe milia passuum sedecim Cæs. G. 7, 16, 1, il choisit un emplacement pour son camp à une distance de seize mille pas d'Avaricum ; tria milia passuum longe a castris considere Cæs. G. 5, 47, 5, prendre position à trois mille pas du camp ; non longe ex eo loco abesse Cæs. G. 5, 21, 2, n'être pas fort éloigné de ce lieu ; longe gentium abesse Cic. Att. 6, 3, 1, être à l'autre bout du monde || [compar. sans infl. sur la constr., c. amplius] non longius milia passuum octo abesse Cæs. G. 5, 53, 7, n'être pas à plus de huit mille pas de distance 2 [fig.] longuement ; loin, au loin : aliquid longius dicere Cic. Or. 162, exposer qqch. plus longuement ; labi longius Cic. Leg. 1, 52, se laisser aller trop loin de son sujet ; verbum longius ductum Cic. Br. 274, mot tiré de trop loin, recherché ; longe aliquid repetere Cic. Leg. 1, 28, aller chercher qqch. bien loin en arrière, cf. Cic. Fam. 13, 29, 2 || longe prospicere casus futuros rei publicæ Cic. Læl. 40, voir au loin dans l'avenir les dangers qui menacent la république ; quoad longissime potest mens mea respicere Cic. Arch. 1, aussi loin que mon esprit peut revoir en arrière ; alicujus vitam longius producere Cic. Br. 60, faire vivre qqn plus longtemps, lui attribuer une vie plus longue ; longius anno, triduo Cæs. G. 4, 1, 7 ; 7, 9, 2, plus d'un an, plus de trois jours ; paullo longius Cæs. G. 7, 71, 4, un peu plus longtemps 3 grandement, beaucoup [mais avec des adj., adv. ou verbes marquant éloignement, différence, préférence] : longe abhorrere, dissentire, præstare, excellere, antecellere, anteponere, longe alius, dissimilis, aliter, secus, etc. ; a vulgo longe longeque remoti Hor. S. 1, 6, 18, écartés loin, loin de la foule || [devant les superl.] de beaucoup, sans contredit : longe plurimum ingenio valere Cic. Br. 55, avoir une très haute supériorité intellectuelle ; longe eloquentissimus Cic. Cæc. 53, de beaucoup le plus éloquent ; longe omnium princeps Cic. Or. 62, de beaucoup le premier de tous ; longe longeque plurimum tribuere honestati Cic. Fin. 2, 68, faire la part de beaucoup, de beaucoup la plus large à l'honnête || [devant les compar.] : longe melior Virg. En. 9, 556, bien supérieur, cf. Sall. H. 3, 48, 9 ; Liv. 24, 28, 5 ; Curt. 10, 3, 10 ; Tac. Ann. 4, 40 ; Quint. 10, 1, 7, etc.