Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: magnificus

magnificus magnĭfĭcus, a, um, comp. magnificentior, sup. magnificentissimus (magnus et facio), qui fait grand.

I [pers.], 1 qui fait de grandes dépenses, fastueux, magnifique : in suppliciis deorum magnifici, domi parci Sall. C. 9, 2, magnifiques dans le culte des dieux, économes dans la vie privée, cf. C. 51, 5 ; elegans, non magnificus Nep. Att. 13, 5, de la distinction, sans faste 2 imposant, qui a grand air, grande allure : vir factis magnificus Liv. 1, 10, 5, héros imposant par ses exploits || facio me magnificum virum Pl. As. 351, je me donne l'air d'un grand personnage 3 grand, noble, généreux : animus excelsus magnificusque Cic. Off. 1, 79, âme haute et grande.

II [choses], 1 de grand air, somptueux : magnificæ villæ Cic. Leg. 2, 2, villas somptueuses, cf. Cic. Q. 3, 8, 6 ; Tusc. 5, 61 ; Off. 1, 25 || brillant, magnifique : magnificentissima ædilitas Cic. Off. 2, 57, édilité pleine de magnificence [réjouissances somptueuses données au peuple] 2 [rhét.] style sublime, pompeux : Cic. de Or. 2, 89 ; Br. 123 || [péjor.] magnifica verba Ter. Eun. 741, belles paroles, hâbleries [Pl. Curc. 579, faronnades, vanteries], cf. Sall. J. 55, 1 ; Liv. 7, 32, 11 ; Tac. H. 3, 73 3 beau, grandiose : magnifica vectigalia Cic. Agr. 2, 80, revenus splendides ; magnificæ res gestæ Liv. 26, 2, 1, actions grandioses || magnificum illud Romanisque hominibus gloriosum, ut Cic. Div. 2, 5, il serait beau, il serait glorieux pour des Romains que 4 merveilleux [médicament] : Plin. 19, 38. → magnificior, magnificissimus Cato Orat. 62, 3 ; 43, 3 ; P. Fest. 155, 28 ; Prisc. Gramm. 3, 14.