Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: medius

medius mĕdĭus, a, um, 1 qui est au milieu, au centre, central : media pars Cic. de Or. 3, 192, le milieu ; medius locus mundi Cic. Tusc. 1, 40, le centre du monde, cf. Cic. Tusc. 5, 69 ; Nat. 2, 84 ; globus, quem in hoc templo medium vides Cic. Rep. 6, 15, le globe que tu vois au milieu de ce temple ; quæ regio totius Galliæ media habetur Cæs. G. 6, 13, 10, région que l'on considère comme au centre de toute la Gaule, cf. Cæs. G. 4, 19, 3 ; uti aliquem locum medium utriusque conloquio deligeret Cæs. G. 1, 34, 1, de choisir en vue d'un entretien un endroit à égale distance de l'un et de l'autre ; ne medius ex tribus foret Sall. J. 11, 3, pour qu'il ne fût pas celui des trois qui tiendrait la place du milieu ; medius Polluce et Castore Ov. Am. 2, 16, 13, entre Pollux et Castor 2 qui constitue le milieu d'un objet [p. la constr. comp. extremus, imus, etc.] : in media insula Cic. Verr. 2, 4, 106, au milieu de l'île ; medio in foro Cic. Verr. 2, 4, 86, au milieu du forum ; medium arripere aliquem Ter. Ad. 316, saisir qqn par le milieu du corps, cf. Liv. 23, 9, 9 || ingressio e media philosophia repetita Cic. Or. 11, exorde tiré du cœur de la philosophie ; in medio jure civili versari Cic. de Or. 1, 180, être en plein droit civil ; hoc e medio est jure civili, ut Cic. Leg. 2, 53, c'est du pur droit civil que de ; in media potione Cic. Clu. 30, pendant même qu'il buvait ; inter media argumenta Cic. Or. 127, au milieu même de l'argumentation 3 [en parl. du temps] intermédiaire : ultimum, proximum, medium tempus Cic. Prov. 43, le temps le plus reculé, le plus rapproché, intermédiaire ; medius dies Cic. Br. 87, un jour d'intervalle ; media ætas Cic. CM 76, âge intermédiaire [entre la jeunesse et la vieillesse], âge mûr ; medio tempore Suet. Cæs. 76, dans l'intervalle || media æstate Cic. Pomp. 35, au milieu de l'été 4 [fig.] a) intermédiaire entre deux extrêmes : non placuit Epicuro medium esse quiddam inter dolorem et voluptatem Cic. Fin. 1, 38, Épicure ne voulait pas qu'il y eût un état intermédiaire entre la douleur et le plaisir, cf. Cic. Phil. 8, 4 ; modo intellegas inter illum qui... et eum qui... esse illum medium Cic. Fin. 2, 14, pourvu que tu comprennes qu'entre celui-là qui... et celui qui... il y a cet autre qui tient le milieu, cf. Cic. Ac. 2, 139 || medium officium Cic. Off. 1, 8, devoir moyen, devoir commun, cf. Cic. Off. 3, 14 ; Fin. 3, 58 ; b) intermédiaire entre deux partis, entre deux opinions : medium quoddam tuum consilium fuit Cic. Fam. 4, 7, 3, ta résolution tint une sorte de milieu ; nego quidquam esse medium Cic. Phil. 2, 31, je déclare qu'il n'y a pas de milieu ; medium quiddam sequi Cic. Br. 149, suivre un juste milieu || neutre : medios esse jam non licebit Cic. Att. 10, 8, 4, on ne pourra plus garder la neutralité ; medium se gerere Liv. 2, 27, 3, se montrer neutre, ne pas prendre parti || indéterminé, équivoque : responsum medium Liv. 39, 39, 8, réponse équivoque ; media vocabula Gell. 12, 9, 1, termes ambigus ; c) moyen : eloquentia medius Vell. 2, 29, 2, d'une éloquence moyenne ; ipsi medium ingenium Tac. H. 1, 49, lui-même avait d'honnêtes qualités morales ; d) intermédiaire = participant à deux choses contraires : medium erat in Anco ingenium et Numæ et Romuli memor Liv. 1, 32, 4, le caractère d'Ancus tenait le milieu, participant à la fois de celui de Numa et de celui de Romulus ; pacis eras mediusque belli Hor. O. 2, 19, 28, tu participais à la paix et à la guerre ; e) intermédiaire, médiateur : paci medium se offert Virg. En. 7, 536, il s'offre comme médiateur pour la paix, cf. Ov. Rem. 678 ; Sil. 16, 222 ; f) à la traverse : ne medius occurrere possit Virg. En. 1, 682, pour qu'il ne puisse arriver à la traverse de mes desseins 5 moitié : cibus medius Varro R. 3, 7, 10, la moitié de la nourriture, cf. Col. Rust. 11, 2, 39.