Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: melius

melius,¹ 1 mĕlĭus, 1 comp. n. de bonus 2 adv., comp. de bene, mieux, v. bene || [expr.] di melius faciant Pl. Cas. 813, les dieux m'en préservent ; di melius Sen. Ep. 47, 8, justes dieux ! || [avec v. s.-ent.] : melius Graii qui... voluerunt Cic. Leg. 2, 11, les Grecs ont mieux fait : ils ont voulu..., cf. Cic. de Or. 1, 253 ; melius Accius Cic. Tusc. 1, 105, Accius s'exprime mieux, cf. Cic. Tusc. 2, 49 ; di melius Sen. Ep. 98, 4, les dieux ont mieux jugé que moi || = potius : melius probas honesta quam sequeris Sen. Ep. 21, 1, tu sais mieux approuver le bien que le suivre || melius peribimus quam viduæ vivemus texte contrôlé Liv. 1, 13, 3, il vaudra mieux pour nous mourir que vivre veuves (cf. Liv. 7, 40, 13).