Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: ministro

ministro mĭnistrō, āvī, ātum, āre (minister), tr. 1 servir : a) pass. imp. avec dat. : quo tibi commodius ministretur Cic. Fam. 16, 14, 2, pour que ton service soit mieux fait ; b) aliquem Col. Rust. 12, 1, 6, servir qqn 2 [en part.] servir à table : a) [abst] Pl. Curc. 369 ; Cic. Fin. 2, 23 ; cum maximis poculis ministraretur Cic. Verr. 2, 3, 105, réf. contr. bm alors que l'on servait à boire dans les plus grandes coupes ; b) aliquem Pl. St. 689, servir qqn ; pocula Cic. Tusc. 1, 65, servir les coupes ; ministrare bibere Cic. Tusc. 1, 65, faire le service des boissons, être échanson 3 [en gén.] a) jussa Ov. H. 20, 133, exécuter les ordres ; b) [surtout] fournir, présenter, mettre au service de, aliquid alicui : Cic. Pis. 26 ; Varro R. 1, 31, 2 ; 3, 17, 5 ; Tac. H. 4, 12 ; Tib. 2, 2, 21 ; Hor. Ep. 1, 15, 20 || [abst] sumptibus Varro R. 2 præf. 6, fournir (satisfaire) aux dépenses ; velis Virg. En. 6, 302, fournir aux voiles = satisfaire aux manœuvres des voiles (servir les voiles ; cf. servir une bouche à feu), cf. Prop. 3, 14, 7 ; c) [poét.] ipse ratem vento stellisque ministrat Val. Flacc. 3, 38, lui-même fait le service de la barque au moyen de la voile et des étoiles (conduit la barque à la voile en se guidant sur les astres), cf. Tac. *G. 44.