Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: mitto

mitto mittō, mīsī, missum, ĕre, tr., deux sens principaux suivant qu'il y a ou non activité du sujet : faire aller, partir, etc., ou laisser aller, partir, etc.

I 1 envoyer : aliquem, aliquid ad aliquem, envoyer qqn, qqch. à qqn : Cic. Br. 55 ; Fam. 1, 8, 2, etc. ; epistulam, litteras ad aliquem ou alicui Cic. Sulla 67 ; Att. 7, 1, 7, envoyer une lettre à qqn ; equitatum auxilio alicui Cæs. G. 1, 18, 10, envoyer la cavalerie au secours de qqn ; filium suum foras ad propinquum suum quendam mittit ad cenam Cic. Verr. 2, 1, 65, il envoie dîner son propre fils au dehors chez un de ses proches parents ; legionibus nostris sub jugum missis Cic. Off. 3, 109, nos légions ayant été envoyées sous le joug ; mittere ad mortem Cic. Tusc. 1, 97 [morti Pl. Capt. 692], envoyer à la mort || mittere aliquem avec ut ou qui et subj., envoyer qqn pour ; commeatus petendi causa, pour faire les approvisionnements ; rogatum [supin] auxilium, pour demander du secours ; legatos ad me misit se... esse venturum Cic. Fam. 15, 4, 5, il m'a envoyé des ambassadeurs pour me dire qu'il viendrait, cf. Cic. Verr. 2, 2, 65 ; litteras ad Jugurtham mittunt, quam ocissume accedat Sall. J. 25, 5, ils envoient une lettre à Jugurtha pour lui enjoindre de venir le plus rapidement possible ; [pl. m. pris substt] missi Cæs. G. 5, 40, 1, les envoyés || mittere seul : mittit rogatum vasa Cic. Verr. 2, 4, 63, il envoie demander les vases : mittere ad horas Cic. Br. 200, envoyer en quête de l'heure ; misi Curio, ut daret Cic. Fam. 16, 9, 3, j'ai fait dire à Curion de donner, cf. Cic. Phil. 5, 27 ; in Æquimælium misimus, qui adferat Cic. Div. 2, 39, nous avons dépêché au marché qqn pour apporter ; misit ad me Brutus Cic. Att. 13, 10, 3, Brutus a dépêché vers moi, m'a fait tenir un avis, cf. Cic. Fam. 5, 20, 1 2 envoyer en dédicace, dédier : hunc librum ad te de senectute misimus Cic. CM 3, je t'ai dédié ce livre sur la vieillesse ; Cato Major ad te missus Cic. Att. 14, 21, 3, mon Cato Major qui t'est dédié, cf. Cic. Div. 2, 3 ; Nat. 1, 16 3 [poét.] = produire : India mittit ebur Virg. G. 1, 57, l'Inde nous envoie son ivoire || quos frigida misit Nursia Virg. En. 7, 715, les guerriers qu'envoya la froide Nursie [= venus de] 4 [c. emittere] envoyer de soi, émettre : fumum, vaporem Lucr. 4, 56, émettre de la fumée, de la chaleur, cf. Cic. Nat. 1, 29 ; folium Plin. 18, 58 ; florem Plin. 24, 59, émettre, pousser des feuilles, des fleurs ; vocem pro aliquo Cic. Sest. 42, faire entendre sa voix pour qqn ; vox de quæstura missa nulla est Cic. Fl. 6, de propos sur sa questure, il n'y en eut point d'émis, cf. Cic. Cæl. 55 ; hæc Scipionis oratio ex ipsius ore Pompei mitti videbatur Cæs. C. 1, 2, 1, ce discours de Scipion semblait émaner de la bouche de Pompée en personne ; diu vocem non misit texte contrôlé Liv. 3, 50, 4, il resta longtemps sans prononcer une parole 5 jeter, lancer : pila Cæs. C. 3, 93, 1, lancer des traits ; aliquem præcipitem ex arce Ov. M. 8, 250, précipiter qqn du haut de la citadelle ; se saxo ab alto Ov. M. 11, 340, se jeter du haut d'un rocher ; manum ad arma Sen. Ira 2, 2, 6, jeter la main sur ses armes || talos Hor. S. 2, 7, 17, jeter les dés [dans le cornet] ; canem Suet. Aug. 71, amener aux dés le coup du chien || [fig.] jacere, mittere ridiculum Cic. Or. 87, lancer, décocher le trait plaisant || tanta repente cælo missa vis aquæ dicitur, ut Sall. J. 75, 7, soudain il tomba du ciel, dit-on, une si grande quantité d'eau que 6 [méd.] sanguinem mittere alicui Cels. Med. 2, 10, tirer du sang à qqn ; [fig.] Cic. Att. 6, 1, 2 ; 1, 16, 11 7 [expr.] cohortes ad aliquem missum facere Pomp. d. Cic. Att. 8, 12 b, 2, faire envoyer à qqn des cohortes.

II 1 laisser aller : mittin me intro ? Pl. Truc. 756, [mittin = mittisne, cf. scin, viden, etc.] me laisses-tu entrer ? mitte me Ter. Ad. 780, laisse-moi aller ; virum mittens Catul. 66, 29, laissant partir son époux, cf. Tib. 1, 3, 9 ; unde mittuntur equi Varro L. 5, 153, l'endroit d'où partent les chevaux [dans le cirque] || [fig.] laisser voir : eos sui timoris signa misisse Cæs. C. 1, 71, 3, [disant] qu'ils avaient laissé voir (donné) des signes de leur frayeur || laisser partir, lâcher : mitte rudentem Pl. Rud. 1015, lâche le câble ; imprudentia teli missi Cic. de Or. 3, 158, l'imprudence qui consiste à lâcher (laisser échapper) le trait ; cutem Hor. P. 476, lâcher la peau || [fig.] timorem mittite Virg. En. 1, 202, laissez-là les craintes ; Syphacis reconciliandi curam ex animo non miserat Liv. 30, 3, 4, il n'avait pas renoncé à la tâche de ramener Syphax à l'alliance romaine ; mitte leves spes Hor. Ep. 1, 5, 8, quitte les espoirs frivoles || laisser de côté, ne pas parler de : mitto hæc omnia Cic. Verr. 2, 4, 116, je laisse de côté tout cela ; mitto C. Lælium Cic. Br. 258, je ne parle pas de C. Lælius ; mitto quærere Cic. Sulla 22, j'omets de rechercher, cf. Cic. Quinct. 85 ; Amer. 53 ; mitto quod habent Cic. Prov. 3, j'omets ce fait qu'ils ont ; [abst] mitto de amissa maxima parte exercitus Cic. Pis. 47, je ne dis rien de la perte presque totale de l'armée 2 congédier : senatu misso Cic. Br. 218, la séance du sénat étant levée || envoyer en congé : ab imperatore suo Romam missus Cic. Off. 3, 79, envoyé en congé à Rome par son général en chef 3 c. manu mittere, affranchir : Pl. Pœn. 100 4 [en part.] missum facere aliquem : a) congédier qqn : Cic. Verr. 2, 2, 28 ; b) envoyer en congé [individuellt et temporairement] : Cic. Verr. 2, 5, 61 || licencier, libérer du service militaire : Cic. Off. 1, 37 ; eas legiones bello confecto missas fieri placere Cic. Phil. 5, 53, le sénat décide que ces légions, la guerre achevée, seront libérées || licencier ses licteurs : Cic. Att. 9, 1, 3 ; c) renvoyer des fins d'une plainte, dégager d'une poursuite : Cic. Off. 3, 112 ; poterone missum facere eum cui potestatem imperiumque permisi ? Cic. Verr. 2, 5, 104, pourrai-je laisser hors de cause celui à qui j'ai confié l'autorité et le commandement ; d) laisser de côté : missos faciant honores Cic. Sest. 138, qu'ils donnent congé aux magistratures [qu'ils ne les briguent pas] || ne pas parler de : Cic. Amer. 132 ; Verr. 2, 3, 104. → pf. sync. misti Catul. 14, 14 || inf. pass. mittier Pl. Capt. 438 ; Lucr. 4, 43.