Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: moles

moles,¹ 1 mōlēs, is, f., 1 masse : moles opere magnifico Cic. Phil. 14, 33, masse d'un travail imposant ; rudis indigestaque Ov. M. 1, 7, masse informe et confuse 2 levée, jetée, digue, môle : moles oppositæ fluctibus Cic. Off. 2, 14, digues opposées aux flots, cf. Cic. Verr. 2, 4, 118 ; Att. 4, 16, 13 3 appareils de siège, machines de guerre : Virg. En. 5, 439 ; Liv. 2, 17, 5 [mais tota moles belli Tac. H. 1, 61, toute la masse de guerre = toutes les forces guerrières] 4 [fig.] a) masse, poids, charge : molem invidiæ sustinere Cic. Cat. 1, 23, soutenir le fardeau de la haine, cf. Cat. 3, 17 ; moles pugnæ Liv. 26, 6, 9, l'importance du combat ; tantæ corporum moles Liv. 38, 46, 4, ces corps gigantesques ; tantæ moli par Tac. Ann. 1, 4, à la hauteur d'une tâche si lourde ; fortunæ Tac. Ann. 15, 52, le faste gênant du rang suprême ; densa ad muros mole feruntur Virg. En. 12, 575, ils se portent en masse compacte vers les murs ; b) effort, difficulté, peines : haud magna mole Liv. 25, 11, 17, sans grande difficulté ; tantæ molis erat Romanam condere gentem ! Virg. En. 1, 33, tant il était laborieux de fonder la nation romaine ! c) embarras, danger : major domi exorta moles Liv. 6, 14, 1, un plus grand danger survenu à l'intérieur ; d) bouleversement des flots : Virg. En. 5, 790 ; 1, 134 ; Curt. 3, 1, 5.