Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: multus

multus multus, a, um, 1 nombreux, en grand nombre, beaucoup de : multæ et magnæ contentiones Cic. Phil. 2, 7, beaucoup de graves débats ; multi et graves dolores Cic. Verr. 2, 5, 119, beaucoup de douleurs cruelles ; multæ liberæ civitates Cic. Verr. 2, 4, 68, beaucoup de cités indépendantes ; multi fortes viri Cic. Cat. 3, 7, beaucoup d'hommes énergiques ; minime multi remiges Cic. Verr. 2, 5, 89, le moins de rameurs || n. pris substt [v. multum 1], multa, beaucoup de choses ; nimis, nimium multa Cic. Fin. 2, 57 ; Fam. 4, 14, 3, trop de choses ; v. ne || m. pris substt, multi, beaucoup de gens, la multitude : numerari in multis Cic. Br. 333, être compté (confondu) dans la foule ; v. unus § 2 ; multi hominum Plin. 16, 96, beaucoup d'hommes, cf. Plin. 16, 128 2 au sing. a) [poét.] multa victima Virg. B. 1, 33, de nombreuses victimes ; avis multa Ov. Am. 3, 5, 4, beaucoup d'oiseaux ; arbor Curt. 7, 4, 6, beaucoup d'arbres ; b) abondant, en grande quantité : multa carne Cic. Pis. 67, avec beaucoup de viande ; multo labore Cic. Sulla 73, avec beaucoup de peine ; multo cibo et potione completi Cic. Tusc. 5, 100, remplis d'une quantité de nourriture et de boisson ; lingua, qua multa utebatur Cæs. G. 1, 47, 4, langue dont il se servait beaucoup ; c) [temps] avancé : multo die Cæs. G. 1, 22, 4, le jour étant bien avancé, cf. Cæs. G. 3, 26, 6 ; 7, 28, 6 ; ad multam noctem Cæs. G. 1, 26, 3, jusqu'à un moment avancé de la nuit ; multo mane Cic. Att. 5, 4, 1, de grand matin || [poét.] multa pax, paix avancée, paix profonde : Tac. H. 1, 77 ; 3, 71 ; 4, 35 ; d) abondant en paroles, prolixe : est multus in laudanda magnificentia popularium munerum Cic. Off. 2, 56, il est prolixe dans l'éloge de la magnificence des jeux donnés au peuple, cf. Cic. de Or. 2, 17 ; 2, 358 ; Nat. 2, 119 ; homo multus et odiosus Pl. Men. 316, bavard assommant ; e) actif, qui se prodigue : Sall. J. 96, 3 || acharné, pressant : Sall. J. 84, 1. → compar. plus, superl. plurimus, v. ces mots.