Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: angustus

angustus angustus, a, um (ang-, cf. ango, ἄγχω), 1 étroit, resserré : angusta domus Cic. Fin. 1, 65 ; castra angusta Cæs. G. 4, 30, 1 ; angustus aditus Cæs. C. 2, 25, 1, maison peu spacieuse, camp de faible étendue, entrée étroite 2 [en parl. du temps] étroit, limité : Virg. G. 4, 197 ; Sen. Rhet. Contr. 2, 3, 7 ; Quint. 11, 1, 46 ; Sen. Ep. 17, 9 ; Plin. Min. Ep. 2, 7, 4 3 [fig.] étroit, limité, étroitement mesuré : nostra (liberalitas) angustior Cic. Fam. 3, 8, 8, ma générosité se limite davantage ; angusta re frumentaria utebatur Cæs. C. 3, 43, 3, il avait un approvisionnement restreint 4 [rhét.] angusta oratio Cic. Or. 187, style à phrases étrécies, resserré ; in angustissimam formulam sponsionis aliquem concludere Cic. Com. 12, enfermer qqn dans la très étroite formule de l'engagement réciproque 5 [en parl. de l'esprit] étroit, mesquin, borné : Cic. Pis. 57 ; Off. 1, 68, etc.; alii minuti et angusti Cic. Fin. 1, 61, d'autres à l'esprit pusillanime et étréci || [en part.] étroit [= où l'on est à l'étroit, gêné]: in rebus tam subitis tamque angustis Cic. Fam. 10, 16, 3, dans des circonstances si soudaines et si pressantes ; unde angusta et lubrica oratio Tac. Ann. 2, 87, ce qui faisait que la parole était à l'étroit et sur un terrain glissant.