Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: necesse

necesse nĕcesse, adj. n. indécl. (ne, cedo), touj. avec esse ou habere : 1 inévitable, inéluctable, nécessaire : nihil fieri, quod non necesse fuerit Cic. Fato 17, que rien n'arrive qui n'ait été inéluctable ; quod necesse fuit Cic. Marc. 23, ce qui était inévitable || [avec prop. inf.] necesse fuit esse aliquid extremum Cic. CM 5, il fallait forcément qu'il y eût une limite, cf. Cic. Leg. 2, 12 ; Verr. 2, 3, 70 ; Or. 112 || [datif et inf.] homini necesse est mori Cic. Fato 17, pour l'homme la mort est inéluctable || [avec ut subj., non classique] il arrive forcément, nécessairement que : Her. 4, 23 ; Col. Rust. 3, 21, 6 ; Quint. 5, 10, 123 [dans Cic. Br. 289, ut est en corrélation avec ita] ; [avec subj. seul] Cic. de Or. 1, 50 ; Tusc. 1, 54 2 indispensable, obligatoire : si necesse est Cic. Phil. 1, 27, si c'est nécessaire ; id quod tibi necesse minime fuit Cic. Sulla 22, ce dont tu pouvais fort bien te dispenser ; necesse habeo scribere Cic. Att. 10, 1, 4, je trouve nécessaire d'écrire, cf. Cic. Opt. 14, etc. ; nihil necesse est mihi de me ipso dicere Cic. CM 30, rien ne m'oblige à parler de moi-même ; nihil sane est necesse mittere Cic. Att. 13, 26, 2, il n'est pas nécessaire du tout de faire l'envoi ; si tibi necesse putas respondere Cic. Mur. 9, si tu te crois dans l'obligation de donner des consultations de droit || [avec subj. seul] il faut nécessairement que, c'est une obligation de : istum condemnetis necesse est Cic. Verr. 2, 2, 45, vous devez nécessairement condamner cet individu [d. Cic. de Or. 2, 129, il y a hoc necesse est ut, c.-à-d. ut explicatif qui développe hoc] || [avec ut] Col. Rust. 3, 21 || [avec prop. inf.] Cic. Inv. 1, 20. → forme necessis m. f., signalée par Don. Eun. 5, 5, 28 || v. Lucr. 6, 815, necessis subst. f., conjecture de Lachmann.