Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: abunde

abunde ăbundē, 1 abondamment, en abondance : Cic. CM 48 ; Div. 2, 3 ; Fam. 10, 23, 6 ; alia omnia abunde erant Sall. J. 63, 2, il avait abondamment toutes les autres qualités || suffisamment : ad beatam vitam præcepta abunde sunt Sen. Ep. 95, 6, pour faire le bonheur les préceptes suffisent ; abunde magna præsidia Sall. J. 14, 18, secours suffisamment grands, cf. J. 1, 3 ; Sen. Clem. 1, 13, 4 ; abunde est [avec inf.] Sen. Ep. 40, 6, c'est bien assez de, cf. Ben. 7, 25, 2 ; abunde est, si Plin. Min. Ep. 7, 2, 3, c'est bien assez si, que, cf. Pan. 44 ; Sen. Rhet. Contr. 10, 5, 15 2 [avec gén.] assez de : Virg. En. 7, 552 ; Plin. 25, 25 ; Quint. 10, 1, 94 ; Gell. 7, 8, 4.