Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: nimium

nimium,² 2 nĭmĭum (nimius), adv., 1 trop : nimium diu Cic. Phil. 3, 36 ; sæpe Cic. Sest. 77, trop longtemps, trop souvent ; multi Cic. Clu. 128, trop nombreux, un trop grand nombre ; nimium mirari Cic. Verr. 2, 4, 124, admirer trop 2 par trop, excessivement, extrêmement : id mandavi Philotimo, homini forti ac nimium optimati Cic. Att. 9, 7, 6, j'ai donné cette mission à Philotimus, homme énergique et extrêmement partisan des bons citoyens ; o fortunatos nimium agricolas ! Virg. G. 2, 458, ô trop heureux les hommes des champs ! nimium vellem Ter. Eun. 597, j'aurais vivement désiré, cf. Pl. Trin. 931, etc. 3 [expr. adverb.] nimium quantum, extrêmement : sales in dicendo nimium quantum valent Cic. Or. 87, les plaisanteries ont une efficacité prodigieuse dans les discours, cf. Cic. Fin. 4, 70.