Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: nomen

nomen nōmĕn, ĭnis, n., 1 nom, dénomination : alicui rei nomen imponere, ponere, dare Cic. Fin. 3, 3 ; Tusc. 3, 10 ; Inv. 1, 34 ; indere Liv. 7, 2, 6, mettre un nom sur qqch., donner un nom à qqch. ; appellare aliquem nomine Cic. de Or. 1, 239, appeler qqn par son nom ; alicui nomen imponere Liv. 35, 47, 5, donner un nom à qqn ; bonis nominibus (homines), bono nomine (homo) Cic. Div. 1, 102, (hommes) avec des noms heureux, (homme) avec un nom heureux ; omen nominis Cic. Scauro 30, l'heureux présage d'un nom ; nomen capere ex re, ab re Cæs. G. 1, 13, 7 ; C. 3, 112, 1, tirer son nom de qqch. ; habent nonnulla nomina Latina Cic. Verr. 2, 5, 112, ils portent quelques noms latins || mulier, Lamia nomine Cic. Verr. 2, 4, 59, une femme du nom de Lamia ; eunuchus nomine Pothinus Cæs. C. 3, 108, 1, un eunuque du nom de Pothin || ei saltationi Titius nomen est Cic. Br. 225, cette mimique porte le nom de Titius ; ei morbo nomen est avaritia Cic. Tusc. 4, 24, cette maladie a nom cupidité || nomen Arcturo est mihi Pl. Rud. 5, j'ai nom Arcturus [cf. eorum alteri Capitoni cognomen est Cic. Amer. 17, l'un des deux a pour surnom Capiton, cf. Cic. Verr. 2, 3, 74 ; 5, 16] || quæ voluptatis nomen habent Cic. Mur. 13, choses qui portent le nom de plaisir, cf. Cic. Off. 1, 63 ; direptioni cellæ nomen imponere Cic. Verr. 2, 3, 197, donner au pillage le nom de grenier [approvisionnement privé] ; poetæ nomen Cic. Arch. 19, le nom de poète ; nomen ipsum legatorum Cic. Phil. 5, 25, la seule appellation « députés » || nomen dare, edere, profiteri [ou en parl. de plus. nomina], donner son nom, se faire inscrire pour l'enrôlement militaire : Cic. Phil. 7, 14 ; 5, 53 ; Liv. 2, 24, 7 ; dare nomen in conjurationem Tac. Ann. 15, 48, s'enrôler dans une conspiration ; ad nomen respondere Liv. 7, 4, 2, répondre à l'appel de son nom ; stipendium ad nomen singulis persolutum est Liv. 28, 29, 12, on leur paya à chacun leur solde par appel nominal 2 le nom [porté par la gens, intercalé entre le prænomen et le cognomen, c.-à-d. le nomen gentilicium] || qqf. employé au lieu de cognomen, cf. Cic. Cæc. 27 || transposition du nomen et du cognomen : Cic. Mil. 8 3 titre : aliquem nomine imperatoris appellare Cæs. C. 2, 32, 14, donner à qqn le titre d'imperator, le proclamer imperator ; nomen honoris, non honorem adipisci Cic. Br. 281, obtenir le titre d'une charge, mais non la charge elle-même 4 [gramm.] nom : Quint. 1, 4, 18, etc. || mot, terme : carendi Cic. Tusc. 1, 87, le mot « carere » ; in hoc nomine Cic. Verr. 2, 4, 125, à propos de ce mot, quand on parla de ces objets 5 nom d'un peuple : nomen Romanum, le nom romain = puissance romaine, nation romaine, etc., cf. Cic. Phil. 3, 29 ; Sall. C. 52, 24 ; Liv. 23, 6, 3, etc. : nomen Latinum, ensemble des peuples portant le nom de Latins : Cic. Rep. 1, 31 ; ajout du point-virgule, références contrôlées dans le texte 3, 41 6 nom, renom, célébrité : imperii nostri nomen Cic. Verr. 2, 4, 68, le renom de notre puissance ; nomen, magnum nomen habere Cic. Br. 244 ; Or. 22, avoir un nom, un grand renom ; tantum ejus in Syria nomen est texte contrôlé bm Cic. Phil. 11, 35, tant il a de prestige en Syrie 7 abl. nomine avec détermination : a) par égard pour, à cause de : ab amicitia Q. Pompei meo nomine se removerat Cic. Læl. 77, il avait rompu à cause de moi avec Q. Pompée ; amicitiæ nostræ nomine Cic. Fam. 12, 12, 3, au nom de notre amitié, cf. Cic. Fam. 2, 1, 1 ; intellegitur nec... nec fortitudinem patientiamque laudari suo nomine Cic. Fin. 1, 49, on comprend que ni... ni le courage et la force de résistance ne sont loués pour eux-mêmes, cf. Cic. Fin. 2, 21 ; b) au titre de, sous couleur de, sous prétexte de : me nomine neglegentiæ suspectum tibi esse doleo Cic. Fam. 2, 1, 1, je souffre de t'être suspect au titre de négligence, d'être soupçonné par toi de négligence ; servorum dilectus habebatur nomine collegiorum Cic. Sest. 34, on enrôlait les esclaves sous prétexte de les former en collèges, cf. Cic. Fl. 27 ; Agr. 2, 15 ; honestis nominibus Sall. C. 38, 3, avec de beaux prétextes ; sub honesto patrum aut plebis nomine Sall. H. 1, 11, sous le couvert honorable de la défense du sénat ou de la plèbe ; c) au nom de : Antonio tuo nomine gratias egi Cic. Att. 1, 16, 16, j'ai remercié Antoine en ton nom, cf. Cic. Q. 1, 3, 7 ; Cat. 2, 14 ; illarum civitatum nomine Cic. Verr. 2, 3, 175, au nom de ces cités 8 le nom, opposé à la réalité : nomen duarum legionum habere Cic. Att. 5, 15, 1, avoir deux légions de nom, cf. Cic. Rep. 1, 51 ; Par. 17 9 [institutions] : a) deferre nomen alicujus de parricidio Cic. Amer. 64, déférer le nom de qqn en justice sous l'inculpation de parricide ; recipere Cic. Verr. 2, 2, 94, déclarer qqn recevable dans son accusation ; b) nom inscrit sur les livres de comptes de la maison au regard d'une somme prêtée ou empruntée, d'où nomen avec le sens de créance : nomen, nomina solvere, persolvere, dissolvere, expedire Cic. Att. 6, 2, 7 ; 16, 6, 3 ; Planc. 68, payer une dette, des dettes ; nomina sua exigere Cic. Verr. 2, 1, 28, faire rentrer des créances ; pecuniam sibi esse in nominibus, numeratam in præsentia non habere Cic. Verr. 2, 5, 17, il avait son argent en créances, mais pas d'argent comptant pour le moment ; bonum nomen, non bonum nomen Cic. Att. 5, 21, 12, bonne, mauvaise créance || quand la mention d'une créance sur le livre est faite du consentement du débiteur, c'est une «obligation» : emit homo cupidus... nomina facit Cic. Off. 3, 59, notre homme avide achète..., fait inscrire la somme qu'il doit sur le livre, cf. Cic. Fam. 7, 23, 1 ; cautos nominibus rectis expendere nummos Hor. Ep. 2, 1, 105, débourser de l'argent [faire une sortie d'argent] garanti par des inscriptions en bonne et due forme || [fig.] bonum nomen Cic. Fam. 5, 6, 2, bon payeur, qui jouit d'un bon crédit, cf. Sen. Ben. 5, 22, 1. → gén. arch. sing. nominus S. C. Bacch. CIL 1, 581, 7.