Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: nudo

nudo nūdō, āvī, ātum, āre, tr., 1 mettre à nu, déshabiller : aliquem Cic. Verr. 2, 5, 161, qqn ; se nudare Cic. Mil. 66, se mettre à nu || [d'où en gén.] débarrasser de ce qui recouvre : a) gladium Liv. 28, 33, 5, dégainer l'épée ; murum defensoribus Cæs. G. 2, 6, 2, dégarnir un rempart de ses défenseurs ; b) laisser sans défense, dégarni de troupes : ne castra nudentur Cæs. G. 7, 70, 7, pour empêcher que le camp ne fût laissé sans défense, cf. C. 3, 15, 5 ; Liv. 1, 27, 7 2 dépouiller, piller : fanum ornamentis Cic. Verr. 2, 5, 184, dépouiller un temple de ses ornements ; agros Liv. 44, 27, 4, mettre à sac la campagne ; nudata provincia Cic. Verr. 2, 4, 143, la province mise à nu 3 dépouiller, priver : aliquem præsidio Cic. Domo 2, priver qqn d'appui || [surtout au part.] nudatus, a, um, dépouillé de, privé de, dépourvu de : vis ingenii, etiam si hac scientia juris nudata sit... Cic. de Or. 1, 172, le talent naturel, même sans cette connaissance du droit... 4 mettre à nu, dévoiler : defectionem nudabant Liv. 35, 32, 2, ils laissaient voir leur défection ; non nudare, quid vellent Liv. 24, 27, 4, ils ne dévoilaient pas leurs plans, cf. Liv. 40, 24, 2 ; 42, 63, 1, etc. ; Hor. S. 2, 5, 47 ; 2, 8, 74.