Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: nudus

nudus nūdus, a, um, nu [pr. et fig.] : 1 vinctus nudus Cic. Verr. 2, 4, 87, enchaîné le corps nu ; pedibus nudis Sall. J. 94, 1, avec les pieds nus ; [poét.] nudus membra Virg. En. 8, 425, ayant les membres nus || vêtu légèrement, en tunique : Virg. G. 1, 299 ; Liv. 3, 26, 9 2 mis à découvert, découvert : nudus ensis Virg. En. 12, 306, épée nue ; corpus nudum Sall. J. 107, 1, la partie du corps que ne protège pas le bouclier, le dos ; nuda subsellia Cic. Cat. 1, 16, bancs vides ; lapis nudus Virg. B. 1, 47, pierre nue || laissé comme nu, abandonné, sans secours : Cic. Verr. 2, 4, 148 || nu, sans ressources, misérable : Cic. Fl. 51 ; Ov. H. 9, 154 ; Juv. 5, 163 ; 7, 35 3 vide de, privé de : urbs nuda præsidio Cic. Att. 7, 13, 1, la ville sans défense, cf. Liv. 29, 4, 7 || res publica nuda a magistratibus Cic. Domo 58, l'État privé de magistrats, cf. Cic. Quir. 16 ; Verr. 2, 4, 3 || loca nuda gignentium Sall. J. 79, 6, lieux sans végétaux, sans végétation ; nudus arboris Othrys Ov. M. 12, 512, l'Othrys sans arbres 4 nu, sans ornement de style : Cic. Br. 262 ; de Or. 1, 218 ; 2, 341 || mots crus : Plin. Min. Ep. 4, 14, 4 5 pur et simple : nuda ista si ponas Cic. Par. 24, si tu poses cette question toute nue (comme cela, tout uniment), cf. Cic. Tusc. 5, 14 ; Plin. Min. Ep. 5, 8, 4.