Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: nullus

nullus nūllus, a, um (nĕ, ullus), aucun, nul, 1 elephanto beluarum nulla prudentior Cic. Nat. 1, 97, il n'y a pas de bête plus intelligente que l'éléphant ; totius injustitiæ nulla capitalior quam... Cic. Off. 1, 41, dans tout l'ensemble des injustices il n'y en a pas de plus criminelle que... ; nullum meum minimum dictum Cic. Fam. 1, 9, 21, pas la moindre de mes paroles ; nullo pacto Cic. Mur. 28, en aucune manière ; nullo certo ordine Cæs. G. 2, 11, 1, sans un ordre défini ; nullus alter Pl. Bacch. 256, pas un autre, pas un second ; nulla re una magis orator commendatur quam Cic. Br. 216, aucune qualité, à elle seule, ne fait plus valoir l'orateur que... ; nulla altera Roma Cic. Agr. 1, 24, pas une seconde Rome || [au pl., suiv. le contexte] : intellegetis nullis hominibus quemquam tanto odio quanto istum Syracusanis fuisse Cic. Verr. 2, 2, 15, vous comprendrez qu'il n'y a pas d'habitants d'une ville qui aient eu pour personne autant de haine que les Syracusains pour Verrès ; nulli impetus Cic. Sen. 20, aucune des attaques [qui se produisent couramment contre les h. politiques] ; nulli parietes nostram salutem, nullæ leges, nulla jura custodient Cic. Dej. 30, rien, ni nos murailles, ni nos lois, ni nos droits ne nous protégeront ; sic viguit Pythagoreorum nomen, ut nulli alii docti viderentur Cic. Tusc. 1, 38, le nom des Pythagoriciens fut si florissant qu'aucune autre école ne passait pour savante ; oblitus est (eos) nullos a plebe designari Cic. Agr. 2, 26, il a oublié que pas un (d'eux) n'est désigné par la plèbe ; nondum ullos duces habebamus, non copias Cic. Phil. 5, 42, nous n'avions encore aucun de nos chefs militaires, nous n'avions pas de troupes ; nulli duo Plin. 3, 16, pas deux, cf. Plin. 7, 8 || [pl. pris substt] : Cic. Planc. 53 ; Pis. 94 ; Att. 14, 14, 2 ; Fin. 1, 5 ; Tusc. 1, 94 || sing. nullus = nemo : Pl. Bacch. 256 ; Cic. Læl. 30 ; Sall. J. 96, 2 ; Cæs. G. 2, 6, 3 ; 2, 35, 4 ; 7, 20, 5 || nullum = non Pl. Cas. 795 ; = nihil Sen. Ep. 4, 3 ; nullius = nullius rei Hor. P. 324 ; nullo = nulla re Sen. Ben. 2, 25, 1 ; Tac. Ann. 3, 15 ; Quint. 2, 16, 12 2 = non : ut, si nulla sit divinatio, nulli sint dii Cic. Div. 2, 41, en sorte que, s'il n'y a pas de divination, il n'y a pas de dieux ; homines eruditi, qui adhuc nostri nulli fuerunt Cic. de Or. 3, 95, des savants, qui jusqu'ici n'ont pas existé chez nous ; ut reliqua non illa quidem nulla, sed ita parva sint, ut nulla esse videantur Cic. Fin. 5, 72, en sorte que le reste, je ne dis pas n'existe pas, mais est si petit qu'il semble ne pas exister, cf. Cic. Ac. 2, 47 ; Off. 1, 132 3 non existant : de mortuis loquor, qui nulli sunt Cic. Tusc. 1, 87, je parle des morts, qui n'existent pas, cf. Cic. Tusc. 1, 11 ; 1, 91 || [chez les com.] nullus sum, je suis perdu, c'est fait de moi, cf. Liv. 6, 18, 8 4 sans valeur, sans importance : nullum vero id quidem argumentum est Cic. Tusc. 2, 13, non, cet argument n'a pas de valeur, cf. Cic. Leg. 2, 14 ; de Or. 2, 20. → gén. nulli Ter. Andr. 608 ; Cat. d. Prisc. Gramm. 6, 36 ; Cic. Com. 48 || dat. m. nullo Her. 2, 16 ; Cæs. *G. 6, 13, 1 ; *C. 2, 7, 1 || dat. f. nullæ C. Antip. d. Prisc. Gramm. 6, 5 ; Sen. Brev. 1, 3 ; Prop. 1, 20, 35.