Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: obtineo

obtineo obtĭnĕō, tĭnŭī, tentum, ēre, tr., 1 tenir solidement : obtine aures, amabo Pl. Cas. 524, tiens-moi solidement les oreilles, de grâce 2 tenir par devers soi, avoir en pleine possession : suam quisque domum obtinebat Cic. Phil. 2, 48, chacun avait sa maison bien à lui ; regnum, principatum Cæs. G. 1, 3, 4 ; 1, 3, 5, occuper le trône, avoir la primauté (exercer le principat) ; Hispaniam citeriorem cum imperio Cic. Fam. 1, 9, 13, avoir le gouvernement de l'Espagne citérieure ; numerum deorum Cic. Nat. 3, 51, compter au nombre des dieux, cf. Cic. Br. 175 ; Off. 2, 43 ; sidera ætherium locum obtinent Cic. Nat. 2, 42, les astres occupent la région éthérée ; proverbii locum obtinere Cic. Tusc. 4, 36, avoir la valeur d'un proverbe ; fama, quæ plerosque obtinet Sall. J. 17, 7, l'opinion qui a pour elle la plupart des esprits ; 3 maintenir, conserver : pristinam dignitatem Cic. Fam. 4, 14, 1, conserver son ancienne dignité ; alicujus res gestas Cic. Verr. 2, 3, 81, maintenir tout ce qu'a fait qqn ; ad vocem obtinendam Cic. de Or. 3, 224, pour maintenir, conserver la voix ; jus suum contra aliquem Cic. Quinct. 34, maintenir son droit contre qqn, cf. Cic. Verr. 2, 4, 146 ; testamentum, quod etiam infimis civibus obtentum est Cic. Phil. 2, 109, un testament que même à l'égard des plus simples citoyens on a toujours maintenu (respecté) ; lex quæ in Græcorum conviviis obtinetur Cic. Tusc. 5, 118, la loi qui est en vigueur (règne) dans les festins grecs || [en part.] causam Cic. Br. 233, gagner une cause, cf. Cic. Or. 69 ; Verr. 2, 2, 26 ; Cæs. G. 7, 37, 4 ; rem Cæs. G. 7, 85, 3, avoir l'avantage 4 maintenir une opinion, une affirmation, l'établir fermement, la faire triompher : non dicam id, quod debeam forsitan obtinere... Cic. Verr. 2, 5, 4, je ne soutiendrai pas cette thèse, dont peut-être ne devrais-je pas démordre, savoir que... ; duas contrarias sententias obtinere Cic. Fin. 4, 78, établir, faire admettre deux propositions contraires, cf. Cic. Verr. 2, 3, 168 ; Cat. 4, 11 ; Fato 21 ; Ac. 1, 26 ; 5, 85 5 [abst] venir à bout, réussir : nec obtinuit Suet. Cæs. 11, et il ne réussit pas, cf. Cæl. d. Cic. Fam. 8, 6, 5 || [avec ut] réussir à faire que : Liv. 4, 12, 4 ; 35, 10, 9 ; Suet. Claud. 41 ; Tac. Ann. 3, 10 ; [avec ne] réussir à empêcher que : Suet. Cæs. 23 ; [avec négation et quin, ne pouvoir empêcher que] Suet. Tib. 31 ; [avec inf.] obtenir de : Just. 1, 3, 2 6 [emploi intr.] se maintenir, durer : ea fama obtinuit Liv. 21, 46, 10, cette opinion s'est conservée, a prévalu.