Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: offero

offero offĕrō, obtŭlī, oblātum, offerre (ob et fero), tr., 1 porter devant, présenter, exposer, offrir, montrer : strictam aciem venientibus Virg. En. 6, 290, présenter son épée nue à ceux qui viennent ; alicui se offerre Cic. Fam. 6, 20, 1, se présenter à qqn, aller au-devant, ou Cic. Att. 3, 10, 2, se montrer à qqn ; formæ, quæ reapse nullæ sunt, speciem autem offerunt Cic. Div. 1, 81, des formes (des êtres) qui en réalité n'existent pas, mais offrent une apparence, cf. Cic. Div. 2, 143 || [souvent le passif a un sens réfléchi] : auxilium ejus oblatum est Cic. Verr. 2, 4, 108, son secours s'est offert || montrer en perspective : alicui metum offerre Cic. Verr. 2, 2, 135, présenter à qqn des sujets de crainte [pour l'avenir] ; diffugiunt metu oblato Cic. Fam. 15, 1, 5, ils s'enfuient et se dispersent, à la perspective d'un danger à craindre [mais tempore oblato Cic. Phil. 3, 32, l'occasion étant offerte ; oblata facultate Cæs. C. 1, 72, 5, la possibilité étant offerte] 2 [avec nuance d'obstacle, d'opposition] : oblata religio Cornuto est Cic. Fam. 10, 12, 3, on opposa à Cornutus un scrupule de religion ; exercitus, qui se ingredientibus fines consulibus obtulerat Liv. 2, 16, 8, l'armée, qui était venue s'opposer aux consuls pénétrant dans le pays 3 offrir, exposer : telis corpus suum Cic. Sest. 76, exposer son corps aux traits ; vitam in discrimen Cic. Sest. 61, risquer sa vie ; se ad mortem ou morti Cic. Tusc. 1, 32 ; Mil. 94, s'exposer à la mort || offrir (faire une avance) : suam operam Liv. 40, 23, 1, offrir son concours ; se alicui Cic. Amer. 112, offrir ses services à qqn ; se offerre aliquid facturum Tac. Ann. 11, 33 ; 16, 26, s'offrir à faire qqch. 4 fournir, procurer : beneficium alicui Cæs. G. 6, 42, 3, rendre service à qqn ; lætitiam Ter. Hec. 816, procurer de la joie ; stuprum Cic. Phil. 2, 99, faire subir les derniers outrages ; mortem hostibus Cic. Sest. 48, porter la mort chez les ennemis ; mortem patri Cic. Amer. 40, donner la mort à son père.