Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: onus

onus,¹ 1 ŏnŭs, ĕris, n., charge, fardeau : 1 onera transportare Cæs. G. 5, 1, 2, transporter des charges [une cargaison] ; jumentis onera deponere Cæs. C. 1, 80, 2, débarrasser les bêtes de somme de leur charge ; onera ferre Cic. Tusc. 2, 54, porter des fardeaux ; onera bestiis imponere Cic. Nat. 2, 151, charger des bêtes 2 fardeau, poids : tanti oneris turris Cæs. G. 2, 30, une tour si lourde || onus ou onus gravidi ventris Ov. F. 2, 452 ; Am. 2, 13, 1, fardeau d'une femme enceinte || ciborum onera Plin. 8, 97, excréments 3 [fig.] a) chose difficile, pénible : plus oneris sustuli quam ferre me posse intellego Cic. Amer. 10, je me suis plus chargé que je ne puis porter, je m'en rends compte ; opprimi onere officii Cic. Amer. 10, être écrasé, succomber sous la charge d'un devoir à remplir ; onus sustinere Cic. CM 4, supporter une charge ; oneribus susceptarum rerum premi Cic. Fam. 5, 12, 2, fléchir sous le fardeau des tâches entreprises ; onus allevare Cic. Amer. 10, alléger un fardeau ; aliquem onere levare Cic. Fam. 3, 12, 3, soulager qqn d'un fardeau ; hoc onus est alicui gravissimum Cic. Rep. 1, 37, c'est pour qqn la charge la plus lourde ; ne ipse oneri esset Liv. 23, 43, 3, pour ne pas être lui-même à charge ; neque mihi quicquam oneris suscepi, cum ista dixi, quominus... possem... Cic. Clu. 142, et, en prononçant ces paroles que tu relèves, je ne me suis pas mis sur les épaules une charge qui m'empêchât de pouvoir... ; b) [en part., au pl.] onera, charges, impôts : Cic. Fam. 13, 7, 2 ; Liv. 1, 43, 9 ; c) dépenses, frais : onera explicare Suet. Dom. 12, faire face aux dépenses.