Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: ostendo

ostendo ostendō, tendī, tentum (postert tēnsum), ĕre (obs, tendo), tr., 1 tendre en avant : manus Pl. Epid. 683, tendre les mains en avant 2 présenter, exhiber, exposer, montrer : ager ostentus soli Cato Agr. 6, 2, champ exposé au soleil ; Aquiloni glebas Virg. G. 2, 261, exposer les mottes de terre à l'Aquilon || os suum populo Romano Cic. Verr. 2, 1, 1, montrer sa figure au peuple romain ; equites sese ostendunt Cæs. C. 1, 63, 3, les cavaliers font leur apparition || [milit.] post tergum hostium legionem ostendere Cæs. G. 7, 62, 5, faire apparaître une légion sur les derrières de l'ennemi [faire une démonstration au moyen d'une légion] 3 mettre en avant : a) faire voir [comme perspective] : spem, metum Cic. Verr. 2, 4, 75, mettre en avant l'espérance, la crainte ; b) opposer : quædam mihi præclara ejus defensio ostenditur Cic. Verr. 2, 5, 1, on m'oppose pour le défendre un système admirable ; c) [avec prop. inf.] montrer que, faire comprendre que, signifier que, laisser voir que : Cic. Verr. 2, 5, 102 ; Fl. 86 ; Phil. 2, 80 ; palma... exstitisse ostendebatur Cæs. C. 3, 105, 6, on montrait qu'un palmier avait surgi..., cf. Cic. Inv. 2, 54 ; [avec interr. ind.] quid fieri velit, ostendit Cæs. G. 5, 2, 3, il signifie ses volontés. → part. fut. ostenturus Cato Orat. 52, 2 ; part. pf. ostentus Pacuv. 238 ; Acc. Tr. 253 ; Ter. Phorm. 826 ; Cato Agr. 6, 2 ; Varro R. 1, 24, 1 || ostensurus Suet. Nero 13 ; ostensus Luc. 2, 192.