Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: paene

paene pænĕ ou pēnĕ, [placé avant ou après son déterminé] presque : pæne dicam Cic. Com. 16, je dirai presque ; pæne dixi Cic. Att. 5, 20, 6, j'ai presque dit, cf. Fam. 1, 4, 1 ; Ac. 2, 10 ; Br. 323 ; Tusc. 5, 93 ; par pæne Cic. de Or. 3, 27, presque égal, cf. Rep. 1, 45 ; Div. 1, 2 ; 1, 115 ; 2, 92 ; Ac. 1, 44, etc. || pæne... decidi, ni adesses Pl. Pers. 594, j'allais tomber... si tu ne t'étais trouvé là, cf. Cic. Att. 15, 26, 4 ; Liv. 2, 10, 2 || pænissime me perdidit Pl. Aul. 406, il s'en est fallu de très peu qu'il me perdît.