Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: antiquus

antiquus antīquus, a, um (ante), 1 [sens local « celui qui est avant » conservé au compar. et au superl. métaphoriquement] plus important, le plus important : nihil vita antiquius existimare Cic. Phil. 13, 6, ne rien mettre avant (au-dessus) de la vie, cf. Off. 1, 155 ; Inv. 2, 143 ; antiquiorem sibi fuisse possessionibus suis gloriam Cic. Div. 1, 27, [il disait] qu'il avait préféré la gloire à tous ses domaines || nihil antiquius habere quam ut... Cic. Fam. 11, 5, 1, n'avoir rien de plus à cœur (de plus pressant) que de... ; nihil antiquius duxit quam... eximere Suet. Claud. 11, il n'eut rien de plus à cœur que d'enlever...; longe antiquissimum ratus sacra publica facere Liv. 1, 32, 2, estimant que le devoir de beaucoup le plus pressant était d'accomplir les sacrifices publics 2 [sens temporel] d'autrefois, d'auparavant, précédent : in antiquum locum honoris restitutus Cæs. G. 1, 18, 8, rétabli dans son ancien rang ; Diana in suis antiquis sedibus reponitur Cic. Verr. 2, 4, 74, on replace Diane dans son ancienne demeure 3 qui appartient aux temps d'autrefois (au passé), ancien, antique : (deus) antiquo artificio factus Cic. Verr. 1, 1, 14, (statue d'un dieu) d'un art ancien ; antiqua philosophia Cic. Tusc. 5, 10, la philosophie antique [avant Socrate] ; Xenophanes paulo antiquior Cic. Ac. 2, 118, Xénophane un peu plus ancien ; antiqui, les anciens : Cic. Or. 218, etc. || [avec idée d'éloge] antiqua religio Cic. Verr. 2, 4, 10, les scrupules d'autrefois ; homines antiqui Cic. Amer. 26, ces gens d'un caractère antique || [sens péjoratif] antiquior est hujus sermo Cic. Br. 68, son style a un caractère trop antique 4 qui remonte loin dans le passé : antiquum signum, templum Cic. Verr. 2, 1, 46 ; 2, 1, 47, statue ancienne, temple antique ; antiquus amicus Cic. Fam. 11, 27, 2, vieil ami ; tuus antiquissimus amicus Cic. Verr. 2, 3, 148, un de tes plus anciens amis ; ludi antiquissimi Cic. Verr. 2, 5, 36, les jeux qui remontent le plus loin dans le passé ; simulacrum multo antiquissimum Cic. Verr. 2, 4, 109, statue de beaucoup la plus antique. ¶ → anticus Varro R. 1, 13, 6 ; 2, 11, 11 ; 3, 12, 1 ; Pl. *Bacch. 711 ; Liv. 38, 17, 20 ; 43, 13, 2.