Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: pater

pater pătĕr, tris, m. (πατήρ), père 1 tuus et animo et natura pater Ter. Ad. 902, ton père à la fois par le cœur et par le sang ; patre certo nasci Cic. Amer. 46, naître de père connu 2 pater familias ou familiæ, a) père de famille, maître de maison : Cic. Rep. 5, 4 ; Amer. 48 ; b) bon bourgeois, premier citoyen venu : Cic. de Or. 1, 132 3 patres, a) les pères : patrum nostrorum ætas Cic. Or. 18, la génération de nos pères, cf. Cic. de Or. 1, 181 ; Off. 3, 47 ; Læl. 6 ; patres majoresque nostri Cic. Cæc. 69, nos pères et nos ancêtres ; b) les sénateurs : Cic. Rep. 2, 14 ; 2, 56, etc., v. conscripti ; c) patriciens [origt descendants des chefs de famille qui constituaient le sénat de Romulus Cic. Rep. 2, 23] : Cic. Fam. 9, 21, 3 4 [en parl. des dieux] a) pater désigne Jupiter, le père des dieux et des hommes : Virg. G. 1, 328 ; b) [épithète de vénération] auguste, divin : Bacche pater Hor. O. 3, 3, 13, ô vénéré Bacchus ; c) divinité, dieu : Gradivus pater Virg. En. 3, 35, dieu Mars ; pater Lemnius Virg. En. 8, 454, dieu de Lemnos [Vulcain] || [en parl. des hommes] vénérable : pater Æneas Virg. En. 1, 699, le noble Énée ; [en gén., épithète de vénération], cf. Hor. Ep. 1, 7, 37 || pater patriæ, père de la patrie [titre d'honneur] : Cic. Pis. 6 ; Sest. 121, et pater senatus Tac. Ann. 11, 25, père du sénat, cf. Ov. F. 2, 127 5 père, fondateur : pater Stoicorum Cic. Nat. 3, 23, fondateur du stoïcisme ; eloquentiæ Cic. de Or. 2, 10, père de l'éloquence, cf. Cic. Leg. 1, 5 ; Ov. F. 3, 72, etc. || pater cenæ Hor. S. 2, 8, 7, l'amphitryon 6 père = vieillard : Virg. En. 5, 521 ; 533 7 pater patratus, chef des féciaux : Cic. de Or. 2, 137 ; Liv. 1, 24, 6 ; Serv. En. 9, 53 ; 10, 14 ; 12, 206. → arch. : gén. patrus CIL 1, 2289 ; dat. patre CIL 1, 392.