Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: penetro

penetro pĕnĕtrō, āvī, ātum, āre (penitus), tr. et intr.

I tr., 1 faire entrer, porter à l'intérieur : pedem intra portam Pl. Men. 400, porter le pied de l'autre côté de la porte, franchir la porte ; [d'où] se penetrare, se porter à l'intérieur, pénétrer, cf. Pl. Trin. 276 ; Truc. 44 ; Gell. 5, 14, 18 ; 13, 10, 1 || in fugam se penetrare Pl. Amph. 250, se mettre à fuir, se plonger dans la fuite || [d'où le part.] penetratus, qui s'est porté à l'intérieur, qui a pénétré : Lucr. 4, 670 ; 4, 1246 2 entrer à l'intérieur de, pénétrer dans : aures Lucr. 4, 613, pénétrer dans les oreilles ; Illyricos sinus Virg. En. 1, 243, dans le golfe de l'Illyrie || [pass.] être pénétré : ut (India) penitus nequeat penetrari Lucr. 2, 539, de sorte qu'on ne peut pénétrer dans ses profondeurs ; iter Lucullo penetratum Tac. Ann. 15, 27, chemin frayé par Lucullus || [fig.] id Tiberii animum altius penetravit Tac. Ann. 1, 69, cela pénétra profondément dans l'âme de Tibère, cf. Tac. Ann. 3, 4 ; tum penetrabat eos, posse hæc... Lucr. 5, 1262, alors l'idée les pénétrait que ces métaux pouvaient...

II intr., pénétrer [pr. et fig.] : in cælum Cic. Ac. 2, 122 ; in animos Cic. Br. 142, pénétrer dans le ciel, dans les âmes ; sub terras Cic. Verr. 2, 4, 107, s'enfoncer sous terre ; ad eorum urbes Cic. Prov. 32, pénétrer jusqu'à leurs villes ; eone pirata penetravit, quo....? Cic. Verr. 2, 5, 98, un pirate a-t-il pénétré là où... ?