Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: perficio

perficio perfĭcĭō, fēcī, fectum, ĕre (per et facio), tr., 1 faire complètement, achever, accomplir : opere perfecto Cæs. G. 1, 8, 2, le travail étant achevé ; conata perficere Cæs. G. 1, 3, 6, mener une entreprise à bonne fin ; scelus Cic. Clu. 194, perpétrer un crime, consommer un crime, cf. Cic. Verr. 2, 4, 116 ; cogitata Cic. Dej. 21, exécuter un projet || centum annos Hor. Ep. 2, 1, 39, accomplir (vivre) cent ans 2 faire complètement, de manière parfaite : oratorem Cic. Br. 120, former un orateur complet ; (hydriæ) eadem arte perfectæ Cic. Verr. 2, 4, 97, (des aiguières) achevées avec le même art (d'un art aussi achevé), cf. Cic. Verr. 2, 4, 103 ; candelabrum e gemmis auroque perfectum Cic. Verr. 2, 4, 71, candélabre, chef-d'œuvre de pierreries et d'or 3 [avec ut (ut non) subj.] obtenir ce résultat que, aboutir à ce que (à ce que... ne... pas) : Cic. Agr. 1, 27 ; Tusc. 1, 15 ; Fam. 11, 27, 2 ; Nep. Epam. 6, 4 ; [avec ne] réussir à empêcher que : Cic. Phil. 2, 55 ; [avec quominus] illud non perficies quominus tua causa velim Cic. Fam. 3, 7, 6, tu n'arriveras pas à m'empêcher de vouloir ton intérêt || [part. n. abl. absolu] : perfecto et concluso avec prop. inf. Cic. Fin. 2, 85, ce résultat et cette conclusion étant obtenus, savoir que.