Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: persuadeo

persuadeo persuādeō, suāsī, suāsum, ēre, persuader.

I [sens hortatif] décider à faire qqch. : 1 [rare] aliquem Petr. 46, 2 ; 62, 2 ; [pass.] persuasi B. Afr. 55, 1, complètement décidés || [av. inf.] persuasæ fallere rima sat est Prop. 4, 1, 146, à celle qui est décidée à tromper une fente [dans la porte] suffit 2 alicui et acc. de pron. n., persuader à qqn qqch., le déterminer à qqch. : Cic. Phil. 2, 24 ; Att. 13, 38, 2 || [abst] persuadere alicui Cæs. G. 5, 38, 4, persuader qqn || [avec ut, ne subj.] persuader de, de ne pas ; alicui, à qqn : Cic. Clu. 126 ; Phil. 2, 46 ; Fam. 13, 1, 2 ; [pass. imp.] persuasum erat Cluvio, ut Cic. Com. 51, on avait persuadé à Cluvius de..., cf. Cæs. G. 2, 10, 5 ; 5, 55, 2 || [avec le subj. seul]: huic persuadet... petat Sall. J. 35, 2, il lui persuade de demander || [avec inf.] Nep. Dion 3, 3 ; Tac. G. 14 ; Sen. Brev. 13, 4 || [pass. impers.] persuasum est alicui [avec inf.] on a persuadé à qqn de : Pl. Bacch. 1016 ; Cic. Phil. 13, 35 ; [avec prop. inf.] : Gell. 4, 5, 4.

II persuader, convaincre 1 [abst] Cic. Ac. 2, 116 ; de Or. 1, 138 2 aliquem ; un ex. d'Enn., cf. Serv. En. 10, 10 || part. persuasus, persuadé : Her. 1, 9 ; 1, 10 ; Cæcin. d. Cic. Fam. 6, 7, 2 ; Val. Max. 3, 8, 1 ; 5, 9, 4 ; Plin. 10, 66 3 avec acc. de pron. n. : ea, quæ invenissent, eloquentia persuadere Cic. Inv. 1, 3, persuader au moyen de l'éloquence ce qu'ils avaient découvert ; [av. datif, alicui, à qqn] : Cic. Ac. 2, 118 ; Fin. 2, 28 ; Fam. 13, 73, 2 ; Att. 16, 5, 2 ; eo minus credebam tibi temere quicquam persuaderi potuisse Matius d. Cic. Fam. 11, 28, 1, ce m'était une raison de ne pas croire qu'on ait pu te persuader rien à la légère || [pass. du part.] : si ab iis qui ante dixerunt quiddam auditori persuasum videtur Cic. Inv. 1, 23, si par les orateurs précédents une conviction particulière semble avoir été donnée à l'auditeur, cf. Cic. Verr. 2, 4, 106 ; Nat. 1, 75 ; Tusc. 2, 47 ; opinio mali, quo viso atque persuaso ægritudo insequitur necessario Cic. Tusc. 3, 72, l'opinion que c'est un mal ; or l'idée et la conviction qu'on a de ce mal font suivre nécessairement la tristesse || [pass. n.] persuasum est mihi, c'est à l'état de chose persuadée à moi, je suis persuadé, ou persuasum habeo, Plin. Min. Ep. 1, 20, 9 ; si tibi persuasum est Cic. Nat. 3, 7, si ta conviction est faite ; mihi persuasissimum est Brut. d. Cic. Fam. 11, 9, 2 ; persuasissimum habeo Suet. Nero 29, je suis absolument persuadé 4 [avec de] produire la conviction sur une chose : Cic. Tusc. 4, 59 ; de tua fide nisi persuasum esset nobis Brut. d. Cic. Fam. 11, 2, 1, sur ta loyauté si ma conviction n'était pas faite 5 [avec prop. inf.] : Critoni nostro non persuasi me hinc avolaturum Cic. Tusc. 1, 103, je n'ai pas convaincu notre ami Criton que je m'envolerais d'ici, cf. Cic. CM 82 ; Fam. 11, 16, 3 ; 12, 9, 2 ; illud ita mihi persuadeo... Cic. Fam. 13, 73, 2, je me persuade ceci, à savoir que ; mihi ita persuasi... Cic. Nat. 3, 5, ma conviction est que, cf. Cic. CM 78 || [pass. imp.] : mihi numquam persuaderi potuit... Cic. CM 80, jamais je n'ai pu avoir la persuasion que, cf. Cæs. G. 1, 40, 3 ; satis persuasum esse debet... Cic. Off. 3, 85, on doit être pleinement persuadé que... ; avec nobis Cic. Off. 3, 37, nous devons être bien persuadés que... ; sibi persuasum habebant Cæs. G. 3, 2, 5, ils gardaient pour eux la conviction que.... || [noter ut conséc.-explicatif rattaché à hoc] : neque enim metuo, ne hoc cuiquam persuadeatur, ut... conatus sis Cic. Verr. 2, 5, 11, je ne crains pas qu'on persuade ceci à personne, savoir que tu aies entrepris de...