Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: pingo

pingo pingō, pīnxī, pictum, ĕre, tr., 1 peindre, représenter par le pinceau : aliquem Cic. Fam. 5, 12, 7, ou speciem alicujus Cic. de Or. 2, 69, ou simulacrum alicujus Cic. Inv. 2, 1, faire le portrait de qqn ; tabulas Cic. Inv. 2, 1, faire des tableaux ; tabulæ bene pictæ Cic. Br. 261, tableaux bien peints ; pugna erat equestris in tabulis picta Cic. Verr. 2, 4, 122, il y avait un combat de cavalerie représenté sur des tableaux 2 [poét.] Dione pingitur sustinuisse... Ov. Am. 1, 14, 34, Dioné est représentée soutenant... || [avec ou sans acu (de ăcŭs, ūs aiguille)] peindre à l'aiguille, broder : Ov. M. 6, 23 ; Cic. Tusc. 5, 61 ; picti reges Mart. 10, 72, 7, rois vêtus d'habits brodés, couverts de broderies 3 peindre, barbouiller de, couvrir de : Virg. B. 6, 22 ; palloribus omnia Lucr. 4, 311, couvrir toutes choses de teintes pâles 4 embellir : bibliothecam mihi pinxerunt constructione et sillybis Cic. Att. 4, 5, 3, ils ont donné un beau coup d'œil à ma bibliothèque grâce à leur arrangement et à leurs titres 5 [rhét.] peindre, rehausser de belles couleurs : verba Cic. Br. 141, donner du coloris aux mots [employer les figures de mots].