Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: Portae

Portae Portæ, ārum, f., sert souvent à désigner un défilé (c. pylæ) : portæ, quæ alibi Armeniæ, alibi Caspiæ, alibi Ciliciæ vocantur Plin. 5, 99, les portes (le défilé) qu'on appelle ici Arméniennes, là Caspiennes, ailleurs Ciliciennes, cf. Nep. Dat. 7, 2 ; Val. Flacc. 3, 496.