Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: potis

potis pŏtĭs, ĕ, adj. (compar. potior, superl. potissimus), qui peut, puissant : Divi potes Varro L. 5, 58, les dieux puissants [les 12 grands dieux] || [d'ordin. indécl. et joint à est ou sunt, qq. soient le genre et le nombre du sujet], 1 potis est = potest [avec sujet n.] Lucr. 1, 452 ; 5, 719 ; Catul. 76, 24 ; [suj. f.] Virg. En. 11, 148 ; potis sunt = possunt Enn. Ann. 429 ; Pl. Pœn. 227 ; potis sint Varro R. 2, 2, 1 || potis seul = potest Enn. Ann. 174 ; Scen. 416 ; Pl. Capt. 89 ; Trin. 352 ; Virg. En. 3, 671 || = potes Pl. Mil. 782 2 [interrog.] potin es ? = potesne ? peux-tu ? Ter. Andr. 437 ; v. Gell. 7, 7, 3 ; potin ut subj., est-il possible que...? Pl. Men. 627, etc.; Ter. Ad. 539 3 pote est = potest || pote seul : a) = potest [avec suj. m.] Enn. Ann. 403 ; refch{2, 17 ; non retrouvée dans aucune des deux éditions de Vahlen} Varro R. 2, 2, 6 ; Catul. 45, 5 ; Prop. 2, 1, 46 ; b) = potest, il est possible : Lucr. 3, 1079 ; Catul. 76, 16, etc.; quantum pote Cic. Att. 4, 13, 1, autant que possible ; non pote minoris Cic. Br. 172, impossible à plus bas prix.